Un budget fédéral 2018 «équitable», selon les députés libéraux de la Rive-Sud

Un budget fédéral 2018 «équitable», selon les députés libéraux de la Rive-Sud

Les députés Alexandra Mendès, Michel Picard et Sherry Romanado

Crédit photo : Gracieuseté

La députée de Brossard-Saint-Lambert Alexandra Mendès, le député de Montarville Michel Picard et la députée de Longueuil-Charles-LeMoyne Sherry Romanado estiment que le budget fédéral 2018, déposé mardi par le ministre des Finances Bill Morneau, veillera «à ce que l’ensemble des citoyens de la Rive-Sud aient de vraies chances égales de réussite».

Les députés ont mentionné plus particulièrement les efforts faits en faveur de l’égalité des sexes. On retrouve dans le budget Morneau une vingtaine de mesures en ce sens dont une progression vers l’équité salariale, un appui financier aux organismes communautaires de femmes, une nouvelle stratégie de financement et de capital de risque pour les entrepreneures, la promotion de la participation des femmes et des filles aux sports, des mesures pour combattre la violence, le harcèlement et la discrimination fondés sur le sexe, et de l’aide aux victimes de harcèlement et d’agressions sexuelles.

Michel Picard a souligné les efforts du gouvernement pour sévir contre l’évasion fiscale et lutter contre l’évitement fiscal, mis au jour dans le sillon du dossier des Paradise Papers.

«Si on améliore l’intégrité du régime fiscal, c’est de l’argent de plus pour les services publics alors tout le monde en sort gagnant», a expliqué le député de Montarville, en soulignant que le gouvernement investirait 90,6 M$ au cours de la prochaine année pour intensifier la lutte contre l’évitement et l’évasion fiscale.

Le budget 2018 propose un investissement de près de 4 G$ sur cinq ans venant à l’appui de la recherche et des communautés scientifiques canadiennes. Un investissement dont se réjouit Alexandra Mendès.

«Je suis très fière de cet investissement qui démontre concrètement notre engagement à investir dans les idées novatrices, dans nos jeunes chercheurs et dans nos scientifiques, afin de leur fournir les outils nécessaires pour permettre au Canada de demeurer compétitif en matière de développement d’idées et de nouvelles technologies», a déclaré la députée de Brossard-Saint-Lambert.

Le budget Morneau finance également les projets d’organismes communautaires qui accompagnent et soutiennent les personnes vivant avec une démence, ainsi que leurs aidants naturels et ceux aux prises avec un trouble du spectre de l’autisme et leur famille.

«Notre gouvernement est très sensible à la réalité complexe des Canadiens qui sont aux prises avec un trouble du spectre de l’autisme et ceux qui souffrent de démence, a expliqué la députée de Longueuil- Charles-LeMoyne, Sherry Romanado. Nos organismes locaux font un travail extraordinaire pour aider ces citoyens et leur famille, et ces investissements auront sans aucun doute un impact significatif sur les services offerts.»

Les députées ont souligné l’investissement de 1,3 G$ dans un projet de conservation de la nature et qui s’inscrit dans la lutte contre les changements climatiques.

Écrire un commentaire

avatar