Brossard veut ravoir son ancien poste de police du boulevard Milan

Brossard veut ravoir son ancien poste de police du boulevard Milan

L’ancien poste de police du boul. Milan

Un édifice laid et délabré pourrait bien devenir la nouvelle pomme de discorde entre Brossard et Longueuil, alors que la première veut ravoir son ancien poste de police mais que la seconde étudie d’autres possibilités.

L’édifice sis au 6840, boul. Milan a déjà abrité l’hôtel de ville de Brossard. Il est ensuite devenu le poste de police de la ville, avant les fusions municipales de 2002.

Alors que plusieurs édifices des anciennes villes ont été retournés à celles-ci lorsqu’elles se sont défusionnées, le poste de police du boul. Milan est demeuré la propriété de la nouvelle agglomération. Il a été utilisé par le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) jusqu’en juin 2015.

Selon le directeur général de Brossard, Nicolas Bouchard, l’édifice a été laissé à lui-même au point où il est maintenant impropre à une occupation humaine. Mais Brossard a d’autres projets pour le site, du moins temporairement.

«Dans le cadre des travaux à l’hôtel de ville, c’est un site d’entreposage temporaire qui pourrait nous sauver des coûts. Parce qu’il faut qu’on vide en partie l’hôtel de ville au fur et à mesure que les travaux avancent. Si j’ai un bâtiment pour faire ça, je vais couper des frais», explique M. Bouchard.

«Mais sinon, c’est clair que ce bâtiment doit être jeté par terre», ajoute-t-il.

À Longueuil de décider

Brossard n’a cependant pas son mot à dire dans cette affaire, en raison des règles édictées par la loi qui a créé les agglomérations.

«Pour que la Ville redevienne propriétaire du poste de police, il faut que l’Agglomération vienne confirmer que le SPAL n’en a plus besoin, et qu’elle veule bien nous le redonner», souligne le dg.

Ce qui revient à dire que c’est la Ville de Longueuil qui aura le dernier mot dans cette affaire, l’appareil municipal de l’agglomération et de la ville-centre étant le même et que Longueuil détient la majorité des voix au conseil d’agglomération.

Vendu à Brossard?

À la Ville de Longueuil, on hésite à dire si l’ancien poste de police sera retourné à Brossard.

«L’utilisation future de cette bâtisse ou son éventuelle mise en vente sont à l’étude en ce moment», affirme simplement l’agent d’information Renaud Beauchemin.

Ce dernier précise toutefois que si l’édifice est mis en vente, il sera offert à Brossard en premier.

Écrire un commentaire

avatar