Brossard n’interdira pas le service à l’auto

Brossard n’interdira pas le service à l’auto

La Ville de Brossard restreint les endroits où il est possible d'offrir le service à l'auto plutôt que de complètement l'interdire.

La Ville de Brossard fait marche arrière en ce qui concerne les restaurants et autres commerces qui offrent un service à l’auto. Après avoir annoncé qu’elle interdirait tout nouveau service du genre, elle décide plutôt d’imposer certaines restrictions.

Le mois dernier, la Ville déposait un avis de motion annonçant qu’un règlement interdisant le service à l’auto serait soumis aux conseillers. Le règlement qui a été adopté le 15 mars ne va toutefois pas aussi loin que prévu.

«Ce n’est pas anormal qu’un règlement aille moins loin que l’avis de motion, affirme le directeur de l’urbanisme de la Ville, Éric Boutet. On a reçu des correspondances de la part de commerçants et ça fait partie du sondage sur la refonte des règlements d’urbanisme, ce qui nous a permis de nous ajuster.»

Selon le maire Paul Leduc, la Ville souhaitait tout de même restreindre l’implantation de commerces avec service à l’auto afin de réduire les gaz à effet de serre.

Les commerces desservant les automobilistes pourront donc continuer de s’implanter sur le boul. Taschereau, dans le Quartier DIX30 ainsi que sur une portion du boul. Grande-Allée située en bordure de l’autoroute 30. Le service à l’auto sera interdit partout ailleurs sur le territoire, sauf pour les commerces qui l’offrent déjà.

Par ailleurs, de nouvelles restrictions seront imposées aux commerces désirant s’installer dans les zones où c’est encore permis. Aucun service à l’auto ne sera permis à moins de 50 mètres d’une zone résidentielle et les commerçants devront prendre des mesures pour limiter le bruit et la pollution lumineuse provenant des affiches.

Le règlement adopté le 15 mars ne s’applique pas aux commerces de matériaux de construction, aux stations-service, aux centres de jardinage ou aux lave-auto.

Commenter cet article

avatar