Brossard: hausse de taxes de 1,5% en 2019

Brossard: hausse de taxes de 1,5% en 2019

Le budget a été dévoilé aux élus et adopté à l’unanimité le 11 décembre au conseil municipal.

Crédit photo : Archives - Brossard Éclair

BUDGET. Les Brossardois verront leur compte de taxes augmenter de 1,5% en moyenne en 2019. Pour la prochaine année, le budget totalise 172 862 320$, soit une hausse de 3,9% (6,8 M$) par rapport à celui de 2018.

«Une partie importante des nouvelles dépenses est imposée par des tiers, a expliqué le directeur des finances Pierre Archambault, le 11 décembre, lors de la présentation du sudget. Les autres dépenses sont attribuées au fait que Brossard soit en développement et que des services s’ajoutent à l’offre actuelle.»

Les dépenses provenant de tiers sont par exemple la quote-part versée à l’agglomération et la hausse de la contribution au Régime de rentes du Québec. Parmi les responsabilités additionnelles de la Ville, il est possible de mentionner les nouvelles rues, la construction du complexe aquatique, de même que la collecte de résidus alimentaires.

Les frais des nouvelles dépenses seront assumés par la hausse des taxes, mais aussi par les revenus des nouvelles constructions, l’activité économique de la Ville et l’augmentation des subventions. Tous ces facteurs entrent en ligne de compte, de sorte que l’impact sur le compte de taxes du citoyen demeure de l’ordre de 1,5%, soit en deçà de l’indice de prix à la consommation, malgré l’augmentation des dépenses.

«Cette année, le budget est un peu particulier, avec un certain niveau de complexité, a ajouté M. Archambault. D’une part, on a eu le dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation, donc les contributions des propriétaires d’immeubles dans les dépenses varient. D’autre part, on devait concilier avec un développement important causé par l’arrivée du REM, et en contrepartie, avec une croissance qui a déjà 10 ans au plan économique.»

Avec le nouveau rôle d’évaluation foncière 2019-2021, la valeur moyenne des immeubles situés sur le territoire a bondi de plus de 5,8%. La charge fiscale sera alors répartie différemment.

«Malgré une hausse moyenne de 1,5% du compte de taxes, plus de 44% des propriétaires résidentiels verront leur compte de taxes maintenu ou réduit», peut-on lire dans un communiqué de presse de la Ville.

Principaux objectifs
Le premier volet du budget présente le budget de fonctionnement, soit les revenus et dépenses de la Ville pour les différents services.

«On va vraiment miser sur l’environnement, les services aux citoyens et la continuité des travaux dans nos infrastructures, tout en respectant la capacité de payer des citoyens, a indiqué la mairesse de Brossard. Le budget est réfléchi, responsable et ambitieux. Selon nous, il va répondre aux attentes de la population.»

L’aménagement du territoire occupera une grande place dans le budget de la Ville. Parmi les projets annoncés, notons le pont d’étagement du Quartier, l’élargissement de Grande Allée, le boul. du Quartier, la construction d’une voie d’accès pour l’autoroute 10 et la revitalisation du boulevard Taschereau. De plus, la Ville maintient son intention de terminer les travaux dans le secteur Brosseau.

Mme Assaad a également tenu à souligner les efforts qui seront faits du côté de l’environnement.

«On continue le déploiement de notre projet pour les résidus alimentaires. On va aussi poursuivre le développement du plan de conception d’un bioparc qu’on souhaite faire au Centre de plein air de Brossard. La commission de l’environnement va démarrer en 2019 et le souhait du conseil est de revoir sa politique environnementale afin de mettre à jour son plan d’action.»

En matière d’économie, Mme Assaad a fait part des objectifs de la Ville pour la prochaine année, entre autres quant à la création d’un programme visant le développement économique du boulevard Taschereau.

«L’économie va très bien à Brossard et on souhaite continuer dans cette lignée. On souhaite être proactif et créer des opportunités d’emplois, précise-t-elle. On va travailler avec nos partenaires du milieu pour continuer dans cette croissance économique et pour attirer une diversité commerciale sur notre territoire. Un des moyens qu’on va se donner est l’organisation d’un forum économique.»

Investissements à venir
Le plan triennal d’immobilisations (PTI) présente les intentions de la Ville en terme d’investissement pour les trois prochaines années, soit 2019, 2020 et 2021.

Le PTI prévoit des investissements de 188 M$, dont la majeure partie ira dans les infrastructures, soit environ 132 M$. Le projet de revitalisation des parcs dispose quant à lui de 19,6 M$ et les technologies de l’information pourront bénéficier d’un montant alloué de 1,6 M$.

La finalisation de la construction du complexe aquatique – dont l’ouverture est prévue en 2020 – est également une des priorités du cabinet de la mairesse, de même que la modernisation de la bibliothèque Georgette-Lepage. Pour ce faire, le PTI prévoit une somme de 30,1 M$ pour les bâtiments.

 

Commenter cet article

avatar