Brossard doit absolument réviser ses priorités

Pendant plusieurs années, des citoyens demandaient l’installation de feux de circulation sur le boul. Rome, à l’angle de la piste cyclable, et le maire Leduc refusait toujours sous prétexte que ça coûtait trop cher.

Finalement, à l’automne 2014, la Ville a fait installer des feux de circulation au coût de plus de 130 000$.

Et voilà que maintenant, le conseil municipal approuve l’aménagement d’une traverse de piétons, au coût de 276 000$, à quelques pas desdits feux de circulation en fonction depuis à peine un an. C’est donc dire que plus de 400 000$ des taxes de tous les contribuables de Brossard seront utilisées pour traverser le boul. Rome à partir de la piste cyclable.

Est-ce que ça a vraiment du sens? 400 000$? Non seulement il n’y a pas de vision à long terme à l’hôtel de ville, mais on dépense à droite et à gauche pour des futilités qui ne sont ni des priorités, ni des nécessités.

Qu’attend-on pour d’abord s’assurer que tous les trottoirs sur les coins de rue soient accessibles aux personnes à mobilité réduite? On dépense près de 1 M$ pour des lampadaires sur la piste cyclable, mais il n’y a pas moyen d’avoir plus de poubelles dans le très fréquenté parc Léon-Gravel (les mouettes s’en donnent à cœur joie).

Pourquoi la Ville ne réduit-elle pas la dette de 200 M$ et, par ricochet, le 18 M$ que nous coûte annuellement le service de la dette (les taux d’intérêt ne demeureront pas indéfiniment aussi bas!)?

Et que dire d’une masse salariale qui, en 5 ans, a augmenté de 73% – oui, 73% – alors que pour cette même période, l’inflation a augmenté de 8,3% et la population de Brossard, de 8,1%. Est-ce ça une saine gestion de l’argent des contribuables?

N’est-il pas grand temps de réviser les PRIORITÉS à Brossard et de faire preuve de plus de sérieux et de rigueur dans la façon de gérer et de dépenser l’argent des contribuables?

Louise Brossard

Écrire un commentaire

avatar