Bentley présente sa nouvelle Flying Spur

Bentley présente sa nouvelle Flying Spur


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

La Bentley Flying Spur de troisième génération a été présentée aujourd’hui et, si vous êtes un fan de grandes berlines sport ultra luxueuses, vous devez absolument lire ce qui suit.

Toujours conçue et assemblée à l’usine de Crewe, en Angleterre, la voiture repose désormais sur une toute nouvelle plateforme et emploie le même processus de modelage des panneaux en aluminium que la nouvelle Continental GT.

Le design extérieur a été revu de fond en comble, même si les changements sont plus évolutifs que révolutionnaires. Les phares à DEL semblables à des cristaux taillés sont maintenant accentués de chrome. De nouveaux feux arrière en coin à motif « B » et de nouvelles jantes optionnelles de 22 pouces soulignent le caractère unique de la Flying Spur, tout comme la figurine redessinée et illuminée qui surgit à l’avant du capot – une première pour ce modèle. Un toit panoramique pleine longueur est aussi disponible.

Encore plus de tout
À l’intérieur, l’empattement allongé de 130 millimètres se traduit par plus d’espace et de confort. Les sièges entièrement repensés comprennent le chauffage, la ventilation, une fonction de massage multimode et des appuis latéraux ajustables. Ils sont offerts en 15 tons de cuir.

De nouvelles boiseries et un éclairage ambiant s’ajoutent au catalogue, en plus d’un choix de trois chaînes audio (la plus puissante totalise 2 200 watts avec ses 19 haut-parleurs) et d’une foule d’options de personnalisation signées Bentley Mulliner.

L’affichage rotatif de Bentley, une première dans l’industrie, s’invite à bord de la nouvelle Flying Spur. Au démarrage de la voiture, le panneau de bois central pivote pour révéler un écran tactile HD de 12,3 pouces entièrement personnalisable. Celui-ci possède un capteur de proximité pour réagir plus rapidement aux commandes du conducteur. Une autre rotation de l’affichage fait apparaître un simple arrangement de trois cadrans analogiques.

Performance et maîtrise accrues
Sur la route, la Bentley Flying Spur bénéficie d’un nouveau châssis fait d’aluminium et d’un matériau composite ainsi que d’une architecture électronique de 48 volts. Pour la première fois sur une Bentley, les roues arrière peuvent pivoter dans la même direction que les roues avant afin d’accroître la stabilité à haute vitesse. À cela s’ajoutent un rouage intégral actif (la répartition du couple varie selon le mode de conduite choisi) et une suspension adaptative avec de nouveaux ressorts pneumatiques autorisant une plus grande plage de réglages.

Le moteur W12 biturbo de 6,0 litres dans la nouvelle Flying Spur est jumelé à une boîte à double embrayage à huit rapports qui effectue des passages plus rapides et en douceur. Il produit 626 chevaux et 664 livres-pied de couple, permettant ainsi de foncer de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 333 km/h. Pour ralentir, aucun problème avec les freins à disques avant de 420 millimètres – les plus gros au monde sur un véhicule de série. Par ailleurs, la répartition du couple varie selon le mode de conduite, allant de Confort à Sport.

Plusieurs nouvelles aides électroniques sont comprises dans la Flying Spur, dont l’assistance dans la circulation, l’assistance en ville et l’avertisseur d’angle mort. Elles complètent le filet de sécurité composé entre autres de la vision nocturne, de l’affichage tête haute et de la caméra à 360 degrés.

La nouvelle Bentley Flying Spur pourra être commandée à l’automne et les livraisons débuteront au début de 2020. Aucun détail sur le prix n’a été fourni, mais sachez que le modèle sortant se vendait à partir de 228 690 $.