Audrey Jackson nommée recrue de l’année des Carabins

Audrey Jackson nommée recrue de l’année des Carabins

Audrey Jackson

Crédit photo : Archives - Le Brossard Éclair

La coureuse de Brossard Audrey Jackson n’a pas eu à attendre longtemps avant de faire sa place au sein de l’équipe d’athlétisme de l’Université de Montréal. À sa première saison, elle a décroché le titre d’athlète de l’année des Carabins.

En plus de cette mention, l’étudiante en médecine a été nommée recrue de l’année USports chez les femmes en athlétisme et a reçu le titre de recrue de l’année chez les athlètes féminines de sports individuels des Carabins.

«En général, ma saison s’est très bien déroulée. Surtout au championnat provincial, où j’ai gagné le 300m et le 4x200m. Je suis aussi arrivée en 3e place au 60m et 3e au 4x400m», énumère l’athlète qui aura 20 ans le 25 mai.

Selon Audrey Jackson, il s’agissait de la première fois qu’une équipe de relais de l’Université de Montréal se classait aux Usports. Pour s’y rendre, une équipe doit soit remplir les standards, soit terminer première au championnat provincial.

«Je me suis classée directement pour le 300m aux Usports avec cette compétition, mais j’avais déjà atteint mon standard lors de compétitions précédentes», révèle-t-elle.

Une fois aux championnats à Windsor, en Ontario, au début de mars, son équipe de relais ne s’est pas classée pour la finale au 4x200m.

«Il est arrivé un petit problème d’échange en qualification. Au 300m, j’ai fait la finale, mais je me suis un peu trop donnée pour la qualification et j’avais seulement deux heures avant la finale. Au total, je suis arrivée 5e», explique Audrey.

«J’étais un peu déçue de ma course, mais j’en ai appris beaucoup pour les prochaines années au chapitre de la gestion de course. C’était la première fois que j’arrivais à un championnat et que j’avais deux courses aussi rapprochées l’une de l’autre», continue-t-elle.

Somme toute, la coureuse considère avoir atteint les standards et objectifs qu’elle s’était fixés pour sa première saison universitaire.

Elle renouera dès cette fin de semaine avec la compétition extérieure et ses distances de prédilections, le 200m et le 400m, au centre Claude Robillard, dans le cadre des soirées Saint-Laurent Sélect.

«Cette année, je me suis plus spécialisée pour le 60m et le 600m. La saison extérieure demeure la plus importante à mes yeux, donc pour l’été, je me suis beaucoup entraînée pour les 200m et 400m, ce qui pratiquait mon 300m par le fait même. Reste que je n’en faisais pas en compétition, car ces distances ne sont pas présentes au niveau universitaire», explique Jackson.

Elle tentera donc d’améliorer son temps de 54,80s au 400m dans les prochaines semaines.

«Cette année, malheureusement, comme j’en suis à ma première année chez les seniors, il n’y a pas vraiment de compétitions canadiennes que je peux utiliser pour améliorer mes temps. Je ne suis pas rendue là encore. Je suis dans la période où je dois m’amener au niveau supérieur.»

Audrey Jackson souhaite fortement être en mesure de se classer aux Mondiaux universitaires de l’an prochain. Et à son avis, les Jeux olympiques demeurent atteignables en 2020.

«On travaille pour ça. Rendu là, on verra. Sinon, ce sera en 2024. On se prépare en prévision de ça depuis quatre ans», conclut-elle.

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Laurent Messier Recent comment authors
Laurent Messier
Invité
Laurent Messier

Félicitations et bon courage pour les nouveaux défis

Laurent Messier