Audi PB18 e-tron : une sportive électrique pour l’avenir

Audi PB18 e-tron : une sportive électrique pour l’avenir


Le Guide de l'Auto

Article par Gabriel Gélinas

À l’occasion du Monterey Car Week, Audi a présenté en première mondiale sur le mythique circuit de Laguna Seca un concept design et technique qui représente la vision de la marque pour la voiture sport de l’avenir. Le nom PB18 e-tron a été retenu pour évoquer l’endroit et la date de cette première, soit Pebble Beach et 2018, alors que l’appellation e-tron désigne la motorisation électrique de ce concept tout en assurant une filiation avec la voiture de course R18 e-tron, victorieuse aux 24 Heures du Mans.

Ce concept, capable d’évoluer sur des routes balisées et sur circuit, est l’œuvre du designer français Gaël Buzyn, directeur du Audi Design Loft à Malibu en Californie, qui a précisé qu’il s’agissait d’une voiture « Level Zero » puisqu’elle n’est dotée d’aucun système de conduite autonome. Il s’agit donc d’une sportive pure et dure à motorisation électrique. Ce concept est biplace, mais le siège du conducteur et le poste de pilotage se déplacent latéralement vers le centre de l’auto à la seule pression d’un bouton sur le volant qui active la « Race Sequence ». Désormais assis en plein centre de la bagnole, le conducteur a le point de vue d’un pilote et peut même voir la piste au travers du volant et des indicateurs de type OLED au tableau de bord!

670 chevaux et un couple de 612 livres-pied
La carrosserie et la structure du concept PB18 e-tron sont le résultat d’un métissage de fibre de carbone, d’aluminium et de matériaux composites, ce qui permet d’entrevoir un poids de 1 550 kilos pour cette voiture de 4,53 mètres de long, 2 mètres de large et 1,15 mètre en hauteur. Elle roule sur des jantes en alliage de 22 pouces dont le design rappelle celui d’une turbine.

Le concept PB18 e-tron est animé par trois moteurs électriques, le premier développe 150 kilowatts et est localisé sur le train avant, alors que les deux autres, capables d’une puissance totale de 350 kilowatts, sont jumelés à chacune des roues arrière. Cette chaîne cinétique déploie l’équivalent de 670 chevaux et un couple de 612 livres-pied, ce qui permet au concept PB18 de faire le sprint de zéro à cent kilomètres/heure en un peu plus de deux secondes, soit un chrono similaire à celui d’une auto de course de la catégorie LMP1.

De plus, la motorisation du concept PB18 en fait une voiture à transmission intégrale avec répartition vectorielle du couple, que ce soit longitudinalement ou latéralement, et comme la voiture est animée par des moteurs électriques dont la réponse est instantanée, une dynamique survoltée, c’est le cas de le dire, est à prévoir… La batterie, refroidie au liquide, a une capacité de 95 kilowatts/heure, ce qui confère une autonomie de 500 kilomètres. La recharge, sur un courant de 800 volts, se fait en 15 minutes.

L’Audi PB18 e-tron est un concept, au même titre que l’Audi Aicon, mais il témoigne de la volonté de la marque d’étendre éventuellement son offre en ce qui a trait aux véhicules à motorisation électrique et de décliner des modèles dont la vocation est plus typée. Avec ses performances, sa dynamique et sa configuration biplace transformable en monoplace, le concept PB18 annonce la vision de la marque pour la sportive de l’avenir.