Court-métrage de science-fiction: un OVNI planera sur le Quartier DIX30

Court-métrage de science-fiction: un OVNI planera sur le Quartier DIX30

Yves Lefebvre prévoit soulever une soucoupe volante à l’aide d’un hélicoptère ou d’une grue pour le tournage de son prochain film.

Crédit photo : Éric Tremblay – Brossard Éclair

CINÉMA. Après un «remake» de Retour vers le futur et un film de requin à saveur Jaws, Yves Lefebvre prépare un court-métrage près de La guerre des mondes. Le cinéaste de Valleyfield est en train de construire une soucoupe volante qui, selon lui, ne passera pas inaperçue, en survolant entre autres le Quartier DIX30.

«Je veux me faire connaître comme réalisateur et montrer jusqu’où je peux aller, soutient-il. La soucoupe aura 14 pieds de circonférence et trois pieds de hauteur et sera soulevée à partir d’une grue ou d’un hélicoptère.»

Un objet volant non-identifié qui sera visible dans le ciel de Valleyfield, Saint-Stanislas-de-Kostka et Brossard, trois lieux de tournage visés par M. Lefebvre.

«J’ai eu l’idée il y a deux ans, après le tournage de mon film de requin [Menace aquatique], explique-t-il. J’avais vu quelque chose dans le ciel près du Plaza et d’autres gens m’ont appelé avec la même vision. Mais ils n’osent pas en parler de peur de passer pour des illuminés. »

Ce sujet sera la trame de son court-métrage. Il est à l’écriture du scénario qui raconte l’histoire d’une famille ordinaire qui va au restaurant. Le père de famille ne croit pas à la vie extra-terrestre comme les autres membres de sa famille. Celle-ci sera surprise par l’ovni à sa sortie du restaurant, ce qui sèmera la panique dans le secteur.

Yves Lefebvre croit qu’un budget évalué entre 20 000$ et 25 000$ sera nécessaire pour permettre à une petite équipe de tournage de mener à bien le projet.

La soucoupe volante est en train de se faire construire en Ontario et le but est de la compléter pour l’été. Le film de moins de 30 minutes serait diffusé sur les réseaux sociaux et Internet en 2021. Mais Yves Lefebvre caresse aussi le rêve de le projeter au cinéma. On peut contacter le cinéaste au limalefebvre@hotmail.com

 

Commenter cet article

avatar