22 ans après sa tante, Justine Brasseur patinera à Lillehammer

22 ans après sa tante, Justine Brasseur patinera à Lillehammer

Quatrièmes à leur première participation aux Championnats canadiens juniors en couple

PATINAGE ARTISTIQUE. La Brossardoise de 14 ans Justine Brasseur n’a pas obtenu la performance et le podium espérés aux Championnats canadiens de patinage artistique en couple junior avec son partenaire Mathieu Ostiguy à Halifax, la semaine dernière. Mais leur 4e place derrière trois duos plus expérimentés n’est pas un désastre non plus.

Justine et son partenaire de 18 ans de Saint-Césaire ont récolté 130,03 points, un meilleur score qu’au Challenge Canada à Edmonton en décembre (125,4), où ils avaient terminé 2es. Mais leurs adversaires ont augmenté leurs notes par plus de 15 points, les laissant un peu en plan.

L’avenir du duo local reste très prometteur, avec une participation aux Championnats du monde junior en Hongrie à la mi-mars, après une visite en Norvège en février pour les 2es Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse.

Sur les traces d’Isabelle

Cette nouvelle compétition, lancée en Autriche en 2012 et présentée tous les quatre ans, regroupe 1000 athlètes de 14 à 18 ans. L’édition 2016 aura lieu à Lillehammer, sur le même site des exploits de la tante de Justine, la médaillée olympique Isabelle Brasseur.

Aux Jeux olympiques d’hiver de 1994, la menue Isabelle Brasseur et le costaud Lloyd Eisler avaient séduits la planète en s’insérant parmi trois couples russes, si dominants l’époque, pour remporter la médaille de bronze, leur deuxième en carrière après celle de 2012 à Albertville, en France.

«Exactement 22 ans plus tard, je patinerai sur le même site et dans le même aréna qu’elle, explique Justine au Brossard Éclair. Mathieu et moi présenterons notre programme court le 13 février et notre libre le 15 février, exactement aux même dates qu’Isabelle et Lloyd. Ma tante m’a dit que ça été une belle expérience pour elle et m’a recommandé d’en profiter à fond. C’est vraiment plaisant de partager quelque chose comme ça!»

Positive malgré tout

En entrevue jeudi dernier, Justine revenait d’Halifax détendue et positive malgré une performance en bas de ses attentes.

«Notre 4e place était méritée, indiquait-elle d’emblée. Nous n’avons pas fait d’erreurs majeures mais nous en avons fait trop. Surtout, nous avons fait des gaffes lors d’éléments que nous maîtrisons facilement habituellement. Nous avons changé d’entraîneurs dernièrement, avons ajouté de nouveaux éléments et nous nous sommes mis pas mal de pression. Nous n’avons pas mal patiné, mais nous n’avons pas assez bien performé pour un podium. Je ne suis pas inquiète; c’était nos premiers Championnats canadiens juniors alors que les médaillés d’or et d’argent en étaient à leur 3e participation et les médaillés de bronze, à leur 2e. Aussi, nous avons à peu près réussi nos deux triples sauts lancés [elle a posé un patin sur la glace à la réception du 2e saut, causant une légère déduction de points], alors que la plupart des couples n’en ont qu’un seul. L’expérience va nous servir», assure Justine.

Commenter cet article

avatar