Un autre grand succès pour le Challenge de soccer de Brossard

Un autre grand succès pour le Challenge de soccer de Brossard

Malgré les orages violents de vendredi

Quand on amorce un tournoi de soccer majeur au milieu de prévisions d’orages et de tornades et que le terrain intérieur de réserve est lui-même inondé, il faut se retrousser les manches deux fois plutôt qu’une.

C’est ce que les bénévoles du Challenge de soccer de Brossard, les employés de la Ville et ceux du Complexe sportif Bell ont fait pour assurer un autre succès d’organisation à la 32e édition du tournoi, présenté du 4 au 6 août.

La flotte même dans le Complexe Bell

Le coordonnateur du Challenge, Marc-André Tessier, et sa conjointe Sarah-Fei Gervais sont parmi ceux qui se sont mis en mode adaptation lors de la journée de vendredi.

«Tout allait bien lorsque les orages violents se sont mis à déferler sur la ville, raconte M. Tessier. Nous avions un plan B en cas de perte des terrains temporairement, mais l’impensable est arrivé quand le terrain intérieur du Complexe Bell a été lui-même inondé. Je ne suis pas un spécialiste des structures, mais il semble qu’il y a eu tellement de pluie soudaine sur le toit de l’édifice que l’eau n’a pu être évacuée complètement et qu’une grosse quantité s’est infiltrée sur le terrain. En plus de celui du Complexe Bell, quatre terrains étaient inondés.»

«Mais c’est là qu’on a vu à quel point le Challenge est important pour la communauté de Brossard, poursuit le coordonnateur. Un employé du Complexe Bell a fait des miracles à bord d’une nacelle pour réparer rapidement le problème sur le toit, les employés de la Ville ont mené quantité d’opérations pour remettre les terrains en bon état et les bénévoles se sont unis pour trouver des solutions et coordonner l’arrivée de 200 équipes, dont 85 de l’extérieur du Québec.»

Un plan C avait aussi été pensé en augmentant les nombres de matchs à pleine capacité sur les terrains synthétiques et en louant un terrain intérieur à Saint-Jean-sur-Richelieu.

«Mais finalement, nous avons été chanceux dans notre malchance, indique M. Tessier. Les terrains ont été remis rapidement en bon état et dès le samedi, les choses allaient comme prévu. Les employés de la Ville ont tout fait pour que nous bénéficions d’installations d’excellence et les bénévoles ont continué comme si de rien n’était malgré la fatigue. Les visiteurs ont vu l’efficacité de notre communauté et nous ont souvent félicités. Les seules plaintes ont concerné les arbitres, ce qui est bon signe. Ça nous fait souvent sourire car nous savons que nous recrutons les meilleurs, et que c’est souvent dû à l’émotivité d’après-match.»

Un terrain et des buts improvisés

Le nouveau terrain temporaire dessiné au parc Lautrec a aussi fait ses preuves.

«Nous nous demandions s’il tiendrait le coup en cas de pluie prolongée et il a bien réagit, se réjouit Marc-André Tessier. Certains l’ont trouvé un peu petit mais sympathique. Les employés ont encore prouvé leur bonne foi; ce terrain en était un de soccer à 9 mais des buts de soccer à 7 y avaient été installés. Ils sont allés récupérer des pièces d’autres buts pour nous en fabriquer de la bonne grandeur. Tout ça en plus d’avoir installé des estrades qui donnaient un caractère officiel au terrain.»

L’or pour les Brésiliens et trois équipes de Brossard

Côté soccer, les équipes de l’extérieur ont été fortes comme jamais, remportant plusieurs finales. L’équipe brésilienne U15 AAA masculine a remporté l’or, battant au passage l’équipe de Brossard 3 à 0.

Malgré le calibre des équipes visiteuses, celles de Brossard s’en sont très bien tiré avec trois médailles d’or, en U16 AA masculin, U12 AA féminin et U9 A féminin. Trois autres équipes locales ont aussi participé aux demi-finales, qu’elles ont perdues, soit le U15 AA masculin, le U15 AA féminin et le U14 A masculin.