Un joueur se fait menotter sur la patinoire

Sébastien Lacroix sebastien.lacroix@tc.tc Publié le 22 février 2016

Olivier Marcotte s'est fait passer les menottes sur la patinoire de l'aréna Pierre-Provenche.

©(Photo Facebook - Capture d'écran/Cédrick Fortin)

HOCKEY. Un match de la ligue de hockey Junior AA Estrie-Mauricie a tourné au vaudeville, dimanche soir, à Nicolet, alors qu'un joueur s'est fait menotter sur la patinoire!

Cliquez ici pour voir la vidéo!

Selon ce qu'il nous a été permis d'apprendre, le joueur du Hockey Experts, Olivier Marcotte, s'en ait pris à l'arbitre, en lui crachant au visage, après que celui-ci l'ait expulsé du match.

Un juge de ligne a ensuite tenté de l'amener hors de la patinoire, mais le joueur a plutôt laisser tomber les gants pour se battre avec l'arbitre et lui aurait asséné quelques coups… Les juges de ligne l'ont ensuite couché sur la glace pour le neutraliser.

C'est à ce moment que les policiers seraient entrés dans l'aréna Pierre-Provencher, lui ont passé les menottes et l'ont sorti de la glace sous les applaudissements de la foule.

«Un appel a été logé pour voie de fait vers 23h30, mais les policiers étaient déjà sur place par mesure préventive. Comme ça arrive parfois, on est présent lors des matchs où on sait que ça va brasser pour assurer la sécurité», raconte la porte-parole de la Sûreté du Québec, Annie Thibodeau.

Pour le moment, aucune accusation n'a été déposée puisque la victime n'a pas porté plainte à la police. «Le joueur a été arrêté de façon préventive et il a été menotté pour le maîtriser. Il a ensuite été libéré parce qu'il n'y a personne qui a porté plainte, ajoute-t-elle. Les policiers étaient là pour séparer tout le monde et prendre les versions».

Âgé de 21 ans, le joueur fautif en était à son dernier match dans le junior. Son équipe a d'ailleurs été éliminée, ce soir-là, après que les Pétroles A.A. Courchesne des Nicolet l'ont emporté 9 à 3 pour passer en demi-finale de la Ligue de hockey Junior AA Estrie-Mauricie.

En manchette

Projet Symbiocité suspendu: décret d’urgence pour la rainette

FAUNE. Le projet domiciliaire Symbiocité menace la viabilité à long terme de la rainette faux-grillon à La Prairie, jugée nécessaire pour le rétablissement de l’espèce en Montérégie, affirme le biologiste Mark Dionne, du service canadien de la faune. Présentant les grandes lignes d’un décret d’urgence adopté par Ottawa et qui entrera en vigueur le 17 juillet, le biologiste conclut que le projet domiciliaire du Bois de la Commune est une menace imminente pour la survie de l’espèce parce qu’il est localisé au cœur de la métapopulation de la minuscule grenouille de 2,5 cm, présente à différents endroits en Montérégie, dont Brossard et Longueuil.

La police démantèle un réseau de vol de véhicules lourds

Un réseau criminel qui aurait volé plus d'une centaine de véhicules et de remorques depuis 2015 a été démantelé la semaine dernière par le Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL). Deux suspects sont toujours recherchés.

Un joueur se fait menotter sur la patinoire

Sébastien Lacroix sebastien.lacroix@tc.tc Publié le 22 février 2016

Olivier Marcotte s'est fait passer les menottes sur la patinoire de l'aréna Pierre-Provenche.

©(Photo Facebook - Capture d'écran/Cédrick Fortin)


HOCKEY. Un match de la ligue de hockey Junior AA Estrie-Mauricie a tourné au vaudeville, dimanche soir, à Nicolet, alors qu'un joueur s'est fait menotter sur la patinoire!

Cliquez ici pour voir la vidéo!

Selon ce qu'il nous a été permis d'apprendre, le joueur du Hockey Experts, Olivier Marcotte, s'en ait pris à l'arbitre, en lui crachant au visage, après que celui-ci l'ait expulsé du match.

Un juge de ligne a ensuite tenté de l'amener hors de la patinoire, mais le joueur a plutôt laisser tomber les gants pour se battre avec l'arbitre et lui aurait asséné quelques coups… Les juges de ligne l'ont ensuite couché sur la glace pour le neutraliser.

C'est à ce moment que les policiers seraient entrés dans l'aréna Pierre-Provencher, lui ont passé les menottes et l'ont sorti de la glace sous les applaudissements de la foule.

«Un appel a été logé pour voie de fait vers 23h30, mais les policiers étaient déjà sur place par mesure préventive. Comme ça arrive parfois, on est présent lors des matchs où on sait que ça va brasser pour assurer la sécurité», raconte la porte-parole de la Sûreté du Québec, Annie Thibodeau.

Pour le moment, aucune accusation n'a été déposée puisque la victime n'a pas porté plainte à la police. «Le joueur a été arrêté de façon préventive et il a été menotté pour le maîtriser. Il a ensuite été libéré parce qu'il n'y a personne qui a porté plainte, ajoute-t-elle. Les policiers étaient là pour séparer tout le monde et prendre les versions».

Âgé de 21 ans, le joueur fautif en était à son dernier match dans le junior. Son équipe a d'ailleurs été éliminée, ce soir-là, après que les Pétroles A.A. Courchesne des Nicolet l'ont emporté 9 à 3 pour passer en demi-finale de la Ligue de hockey Junior AA Estrie-Mauricie.