Sondage peu flatteur pour les libéraux

Publié le 21 novembre 2015

Le premier ministre Philippe Couillard.

©La Presse Canadienne

Plusieurs positions adoptées par le gouvernement Couillard déplaisent à une majorité de Québécois, mais les libéraux ne perdent pas d’appuis dans les intentions de vote, selon un sondage Léger-Le Devoir-Journal de Montréal.

Ainsi, 64% des Québécois estiment que le gouvernement gère mal les négociations avec les employés du secteur public. Les mesures d’austérité sont également mal reçues par la population. Cinquante-quatre pour cent des Québécois y sont défavorables.

La décision du gouvernement d’investir 1,3 milliard $ pour aider Bombardier est elle aussi largement décriée par les répondants au sondage: 55% des gens sont en désaccord. Au final, le taux de satisfaction envers le gouvernement s’établit à seulement 33%.

Malgré ces résultats, les libéraux demeurent en tête dans les intentions de vote avec 35% d’appuis, trois points devant le Parti québécois. La Coalition avenir Québec suit, à 20 pour cent.

Le sondage a été mené en ligne entre les 16 et 19 novembre auprès de 1001 répondants. Un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de 3,1%, dans 19 cas sur 20.

La Presse Canadienne

Sondage peu flatteur pour les libéraux

Publié le 21 novembre 2015

Le premier ministre Philippe Couillard.

©La Presse Canadienne


Plusieurs positions adoptées par le gouvernement Couillard déplaisent à une majorité de Québécois, mais les libéraux ne perdent pas d’appuis dans les intentions de vote, selon un sondage Léger-Le Devoir-Journal de Montréal.

Ainsi, 64% des Québécois estiment que le gouvernement gère mal les négociations avec les employés du secteur public. Les mesures d’austérité sont également mal reçues par la population. Cinquante-quatre pour cent des Québécois y sont défavorables.

La décision du gouvernement d’investir 1,3 milliard $ pour aider Bombardier est elle aussi largement décriée par les répondants au sondage: 55% des gens sont en désaccord. Au final, le taux de satisfaction envers le gouvernement s’établit à seulement 33%.

Malgré ces résultats, les libéraux demeurent en tête dans les intentions de vote avec 35% d’appuis, trois points devant le Parti québécois. La Coalition avenir Québec suit, à 20 pour cent.

Le sondage a été mené en ligne entre les 16 et 19 novembre auprès de 1001 répondants. Un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de 3,1%, dans 19 cas sur 20.

La Presse Canadienne