Graduation avec l’équipe nationale novice pour Rébéka Groulx

Graduation avec l’équipe nationale novice pour Rébéka Groulx

Rébéka Groulx championne au total des engins chez les novices.

Crédit photo : Gracieuseté: Antoine Saito

Rébéka Groulx et la gymnastique de niveau national, c’est du sérieux. La Brossardoise de 12 ans l’a prouvé une fois de plus en remportant haut la main la compétition nationale Élite Canada qui se tenait à l’Université Laval du 31 janvier au 4 février.

Lors de sept de ses huit performances, Rébéka Groulx a terminé parmi les trois premières de la catégorie novice. Au total des deux jours de compétition, elle a obtenu 111,436 points, en avance de plus de 6 points sur la médaillée d’argent, l’Ontarienne Bailey Inglis.

Tout comme les quatre autres gymnastes formant le top 5, Rébéka Groulx fait donc désormais partie de l’équipe canadienne novice.

«Comme il n’y a pas de compétition internationale sanctionnée chez les novices, à court terme, ça ne change rien à mon horaire de compétition, mais c’est un gros honneur, assure Rébéka. Dorénavant, je représenterai le Canada aux compétitions, avec le costume national. J’en serai fière!»

Meilleure compétition en carrière

L’élève de 6e année estime avoir disputé sa meilleure compétition en carrière à Québec.

«Je n’ai fait aucune chute en huit routines; j’ai seulement manqué d’équilibre lors d’un mouvement aux barres à la deuxième journée. J’ai bien performé à mes deux meilleurs appareils, le sol et la poutre, et aux sauts, je me suis énormément améliorée. J’ai réussi des sauts avec de plus hauts degrés de difficulté. Je voulais réussir de bonnes performances peu importe mon classement final alors, je ne peux demander mieux!»

Rébéka prend quand même note de tous les détails pour juger de la suite des choses.

«Par exemple, à la poutre, j’ai été la seule à ne pas chuter. Donc, certaines filles de haut niveau ont eu une déveine mais lors d’une prochaine compétition, elles pourraient faire mieux. Je devrai donc garder la même motivation pour les compétitions suivantes.»

La gymnaste sera en action à l’International Gymnix de Montréal du 8 au 11 mars et aux Championnats canadiens à Waterloo, en Ontario, du 22 au 27 mai.

«Ça me laisse du temps pour développer de nouveaux mouvements ou compléter certains autres prêts à s’ajouter à mes chorégraphies. J’adore améliorer mes routines. Aux prochaines compétitions, je tenterai de faire la même chose ou mieux, sans égard au classement final.»

Une famille de sport élite

Celle dont les parents sont les ex-haltérophiles internationaux Sébastien Groulx et Karine Turcotte trouve avantageux de pouvoir profiter de leur expérience.

«Je suis dans un sport différent qu’eux. Ils me laissent la latitude qu’ont les autres gymnastes, mais ils ont du vécu dans la gestion des blessures ou du stress des compétitions, alors ils comprennent ce que je vis et m’aident lorsque j’en ai besoin. C’est une belle relation!»

 Seniors: Rose Woo troisième et Victoria cinquième

Rose Woo, troisième, et Victoria Woo, cinquième, au total des engins chez les seniors.

 

Deux collègues de Rébéka Groulx chez Gym Richelieu, Rose et Victoria Woo, ont bien fait chez les seniors lors de compétition Élite Canada avec des 3e et 5e places au total des points de la première journée.

Aux finales des meilleures par engin, Rose a gagné l’or à la poutre et obtenu des 4e places aux barres et au sol. Victoria a obtenu l’or aux barres parallèles, ainsi que des 5e et 6e places au sol et à la poutre.

«Rose, sévère avec elle-même, semblait contente puisqu’elle progresse après une année semi-sabbatique, commente Rébéka. Aux barres, elle a été brillante mais sa sortie à haut degré de difficulté lui a fait perdre des points quand elle a fait quelques pas de recul. Victoria était quant à elle très contente de sa médaille d’or aux barres après une longue période sans compétition.»