Le gouvernement du Québec appuie le Technopôle IVÉO

Le gouvernement du Québec appuie le Technopôle IVÉO

Le directeur général du Centre Technologie et Industriel du Haut-Richelieu Édouard Bonaldo; le maire de Candiac Normand Dyotte; la mairesse de Longueuil Sylvie Parent; la ministre responsable de la Montérégie Lucie Charlebois; le directeur du Technopôle IVÉO Benoit Balmana; et le maire de Varennes Martin Damphousse

Crédit photo : Jean Laramée – Le Courrier du Sud

Financement concurrentiel de 100 000$

La ministre responsable de la Montérégie Lucie Charlebois a fait l’annonce d’un financement concurrentiel de 100 000$ afin de soutenir la première année d’opération de Technopôle IVÉO, lundi.

Cette annonce a été par la mairesse de Longueuil Sylvie Parent et le directeur du Technopôle IVÉO Benoit Balmana, qui se trouvaient pour l’occasion dans les locaux de Madvac – Exprolink, à Longueuil.

Le Technopôle IVÉO agit comme écosystème d’innovation dans le domaine du transport intelligent et vise à stimuler l’innovation en transport afin de répondre aux enjeux de congestion et de mobilité des villes périphériques du Grand Montréal.

En offrant divers services tels que le montage de projets de démonstration, le maillage entre les besoins des villes et les solutions développées par les entreprises, ainsi que l’accompagnement dans la recherche de financement, IVÉO favorise le déploiement des technologies dans ce domaine d’activité.

«Le transport est un enjeu majeur qui requiert des actions concertées et novatrices, a souligné Lucie Charlebois. En soutenant les activités d’IVÉO, un modèle gagnant qui fait ses preuves, notre gouvernement pose un geste concret pour améliorer l’efficacité, la fluidité et la sécurité du transport en Montérégie et dans l’ensemble du Québec.»

La mairesse Sylvie Parent a mentionné que le Technopole IVÉO renforce le rôle de l’agglomération comme chef de file en innovation au Québec. Elle a tenu à remercier son directeur général de pousser IVÉO encore plus loin, tout en lui réitérant son appui.

Regard sur 2018
«Le financement obtenu aujourd’hui va nous permettre de multiplier le nombre de projets qui seront déployés auprès de nos villes partenaires et qui généreront des impacts sur la mobilité des personnes et sur l’environnement», a indiqué le directeur du Technopôle IVÉO Benoit Balmana.

Ce dernier a énuméré quelques projets qui pourraient se retrouver sur la table pour la prochaine année au chapitre des infrastructures, tels que les stations météo et les véhicules de nettoyage électrique.

En plus de l’aide financière gouvernementale, IVÉO peut compter sur le soutien de Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) et sur celui de plusieurs villes partenaires: Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Lambert, Varennes, ainsi que les deux plus récents ajouts, Candiac et Saint-Jean-sur-Richelieu.

L’aide financière accordée au Technopôle IVÉO provient du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole, un programme ayant pour objectif de favoriser le développement de la région métropolitaine sur les plans économique, culturel et social, et son rayonnement à l’échelle canadienne et internationale.