Sections

Rick Modi remis en liberté

Délit de fuite mortel à Saint-Constant


Publié le 14 juillet 2017

Rick Modi

©Photo: Facebook

JUSTICE. Rick Modi accusé de délit de fuite ayant causé la mort d'un enfant de 2 ans le 27 mai à Saint-Constant a été remis en liberté en début d'après-midi vendredi en attendant son procès prévu le 5 septembre.

L'homme de 24 ans devra se plier à de nombreuses conditions qui lui ont été imposées ce matin au palais de justice de Longueuil.

Il lui sera notamment interdit de se trouver sur le territoire de la ville de Saint-Constant, où il résidait, ainsi que d'entrer en contact avec les membres de la famille de la victime et les témoins de l'accident.

L'accusé devra résider chez ses parents, à Dollard-des-Ormeaux, tout le long des procédures. Il devra également se présenter deux fois par semaine dans un poste de police de Montréal.

Le jeune homme a dû remettre son passeport et son permis de conduire à la cour.

Modi a aussi dû déposer un montant de 5000$ en caution. Son oncle et son père se sont également engagés à remettre 2500$ chacun dans l'éventualité où l'accusé ne respecte pas ses conditions de remise en liberté.

Le jeune homme a répondu d'une voix faible par l'affirmatif lorsque le juge Joey Dubois lui a  demandé s'il comprenait bien les conditions de sa remise en liberté.

La jeune victime Dominique Wenga était âgée de 2 ans.
Photo: GoFundMe

Les parents et les proches de la jeune victime, tout comme la famille de l'accusé, étaient présents en grand nombre ce matin pour assister aux procédures.

Rick Modi a été accusé jeudi de délit de fuite ayant causé la mort de Dominique Wenga, 2 ans, happé par une automobile tout juste devant la résidence familiale sur la rue Rabelais à Saint-Constant, le 27 mai.