Appel rejeté pour Patrice Cuerrier


Publié le 28 mars 2017

Patrice Cuerrier devra purger 90 jours derrière les barreaux.

©Photo: TC Media – Archives

JUSTICE. La Cour d'appel a rejeté, le 28 mars, l'appel de condamnation de Patrice Cuerrier pour divers crimes à caractères sexuels commis sur une mineure.

Le 29 octobre 2014, Cuerrier a été reconnu coupable par la Cour supérieure, au palais de justice de Longueuil, de six chefs d'accusation criminels dont contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels, agression sexuelle, voyeurisme, impression et publication de pornographie juvénile. Il a alors été condamné à une peine de 90 jours de prison.

L'avocate de Cuerrier, Me Valérie La Madeleine a toutefois porté le dossier devant la Cour d’appel en décembre 2014. Elle estimait que le juge de première instance, Maurice Galarneau, a commis certaines erreurs en n'accordant pas assez d'importance au témoignage de son client. Elle obtient également une suspension de la sentence jusqu’à la fin des procédures. 

La Cour d'appel n'est pas du même avis. Les trois juges ont unanimement rejeté les prétentions de l'accusé et mis en doute la fiabilité du témoignage de l'accusé en soulignant ses diverses contradictions.

Patrice Cuerrier devra purger 90 jours derrière les barreaux, conformément au jugement prononcé en octobre 2014.