Arrestations et perquisitions en lien avec de l'exploitation sexuelle

Publié le 27 janvier 2016

La Sûreté du Québec procède à des arrestations et perquisitions en lien avec de l'exploitation sexuelle.

©TC Média - Archives

La Sûreté du Québec procède actuellement à une dizine d'arrestations et des perquisitions dans plusieurs régions en lien avec l’exploitation sexuelle des enfants. Des policiers la Régie Richelieu-Saint-Laurent participent à l'opération.

Les suspects sont âgés de 27 à 74 ans. Ils «fréquentaient des forums de discussion afin d’échanger entre eux sur leurs expériences sexuelles vis-à-vis les enfants. Ils se conseillaient sur les tactiques à employer et les lieux à fréquenter, dans le but d’abuser sexuellement des enfants sans éveiller les soupçons», affirme la SQ par communiqué.

Le matériel informatique des présumés pédophiles sera saisi par la police à leur domicile aux fins d'analyse par l'Équipe d'enquêtes sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet.

Près de 150 policiers se déploient avec le soutien d'agents des services de police de Montréal, Richelieu-Saint-Laurent, Québec, Lévis, Trois-Rivières, Saint-Eustache et Toronto.

D'autres arrestations pourraient survenir dans le cadre de cette opération baptisée «Malaise». Les suspects arrêtés jusqu'ici comparaîtront en cour au Palais de justice de Montréal pour faire face à de multiples accusations criminelles liées à l'exploitation sexuelle des enfants.

Les suspects devaient comparaître plus tard mercredi pour faire face à des accusations concernant l’exploitation sexuelle des enfants.