Meurtre d'un homme par arme à feu à Brossard

Rue Beaujolais

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 12 novembre 2015

Un homme de 43 ans a été retrouvé dans sa voiture, victime d'une agression par arme à feu, ce matin, près de la rue Beaujolais à Brossard.

Des voisins ont alerté le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) vers 11h17, après avoir entendu des coups de feu. Selon des témoins, quatre coups de feu ont été tirés.

À l'arrivé des services d'urgence, un homme gisait inconscient dans sa voiture. Il avait des blessures par balle au haut du corps. Les ambulanciers ont tenté de réanimer l'individu sur place, mais son décès a été confirmé par le porte-parole du SPAL, Mark David, à 12h20.

Un large périmètre de sécurité a été érigé par le SPAL. Des chiens pisteurs sont sur les lieux afin de contribuer à l'enquête.

Règlement de compte

En après-midi, l'enquête a été confiée à la Sûreté du Québec. Selon la SQ, les particularités de l'enquête nécessitaient un niveau de service plus élevé. La police provinciale n'a toutefois pas précisé si c'était à cause du profil criminel de la victime.

Selon nos informations, l'affaire serait un règlement de compte. La victime, Terek Ibrahim, était un escroc arrêté en 2013 pour une affaire d'extorsion et de séquestration.

L'affaire pourrait être liée au crime organisé.

Selon des voisins, la victime était appréciée du voisinage.

«C'était un homme très gentil. On se saluait quand on se voyait, mais je ne le connaissais pas plus que ça», affirme une voisine, qui a été très surprise de voir les voitures de police bloquer sa rue.

En manchette

Les prouesses de Gonsalves ont aidé à envoyer un québécois à Rio

HALTÉROPHILIE. Lors des Championnats panaméricains d'haltérophilie, tenus du 5 au 12 juin à Carthagène, en Colombie, il était prévisible que l'équipe féminine canadienne réussisse à obtenir une place pour les Jeux olympiques de Rio et que ce billet irait à la meilleure haltérophile au Canada, Marie-Ève Beauchemin-Nadeau, du club Fortius de Brossard. Ce fut fait, sans surprise.

Meurtre d'un homme par arme à feu à Brossard

Rue Beaujolais

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 12 novembre 2015

Un homme de 43 ans a été retrouvé dans sa voiture, victime d'une agression par arme à feu, ce matin, près de la rue Beaujolais à Brossard.

Des voisins ont alerté le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) vers 11h17, après avoir entendu des coups de feu. Selon des témoins, quatre coups de feu ont été tirés.

À l'arrivé des services d'urgence, un homme gisait inconscient dans sa voiture. Il avait des blessures par balle au haut du corps. Les ambulanciers ont tenté de réanimer l'individu sur place, mais son décès a été confirmé par le porte-parole du SPAL, Mark David, à 12h20.

Un large périmètre de sécurité a été érigé par le SPAL. Des chiens pisteurs sont sur les lieux afin de contribuer à l'enquête.

Règlement de compte

En après-midi, l'enquête a été confiée à la Sûreté du Québec. Selon la SQ, les particularités de l'enquête nécessitaient un niveau de service plus élevé. La police provinciale n'a toutefois pas précisé si c'était à cause du profil criminel de la victime.

Selon nos informations, l'affaire serait un règlement de compte. La victime, Terek Ibrahim, était un escroc arrêté en 2013 pour une affaire d'extorsion et de séquestration.

L'affaire pourrait être liée au crime organisé.

Selon des voisins, la victime était appréciée du voisinage.

«C'était un homme très gentil. On se saluait quand on se voyait, mais je ne le connaissais pas plus que ça», affirme une voisine, qui a été très surprise de voir les voitures de police bloquer sa rue.