Une cycliste de Brossard aide à réaliser un vœu bien spécial

Une cycliste de Brossard aide à réaliser un vœu bien spécial

Lydia a dernièrement eu la visite de la Reine des neiges.

Crédit photo : Gracieuseté

11e édition du 48 heures vélo de Fais-un-vœu Québec

La résidente de Brossard Annie Boivin a contribué à réaliser le rêve d’enfant de la petite Lydia, dans le cadre du 48 heures vélo qui se déroulait les 15,16 et 17 septembre, au circuit ICAR de Mirabel. La fillette de 4 ans est l’enfant de son collègue Issam Kada-Yahya, chez CIMA +.

La petite Lydia est atteinte de sclérose tubéreuse de Bourneville, une maladie génétique caractérisée par le développement de tumeurs bénignes qui peuvent toucher différents organes. Cette dernière souhaite rencontrer les princesses à Walt Disney World.

Il y a de cela quelques jours, Lydia a reçu la visite de la Reine des neiges chez elle.

«C’était la première fois que je participais à cet événement, raconte Annie Boivin. On a amassé plus de 10 000$ pour que le vœu de Lydia se réalise. C’était le fun de rouler pendant 48 heures en sachant que c’était pour le souhait de la petite. C’était du concret.»

L’équipe d’Annie Boivin était composée de six collègues. Ils discutent déjà de renouveler l’expérience l’an prochain en formant plusieurs équipes.

Message d’espoir

Annie Boivin

Annie Boivin avait une motivation personnelle lors de sa participation: un message d’espoir pour les familles atteintes par la maladie.

Elle-même a eu peur de perdre son premier enfant François, né avec une malformation cardiaque, il y a 15 ans. La mère de famille a de plus perdu son deuxième bébé, Émile, à sa 37e semaine de grossesse.

«J’ai réussi à avoir un troisième enfant, Rosalie, qui a maintenant 11 ans. Bien que François ait des problèmes cardiaques, mes deux enfants sont en pleine santé, raconte-t-elle. Je ne les changerais pour rien au monde!»

C’est dans cette optique qu’elle a décidé de pédaler à Mirabel afin de mettre des étoiles dans les yeux des enfants qui n’ont pas la chance d’être en santé comme les siens.

48 HEURES VÉLO
Plus de 1500 cyclistes se relaient jour et nuit pendant 48 heures sur le circuit ICAR à Mirabel. Le but est d’amasser des fonds destinés à la réalisation des vœux d’enfants québécois dont la santé est gravement menacée.

Depuis 2007, l’événement a permis d’amasser plus de 9 M$. Seulement en 2017, plus de 50 familles et leur enfant ont vu leur vœu exaucé.