20 ans de disco et de funk

Le Boogie Wonder Band au Club DIX30

Marie-Philippe Gagnon-Hamelin marie-philippe.gagnon-hamelin@tc.tc
Publié le 10 décembre 2015

Les membres du Boogie Wonder Band présentent des reprises des meilleures chansons disco et funk dans un spectacle aux allures de party.

©Photo: Gracieuseté – Boogie Wonder Band

Le Boogie Wonder Band célèbre ses 20 ans en s'installant à Brossard pour une quinzaine de soirs, en décembre. «Jouer au Club, c'est comme jouer à la maison, dit Boogie Cindy, la bassiste du groupe. Le public nous est très fidèle dans la région. Pour les premiers spectacles, à la fin novembre, l'ambiance était survoltée!»

C'est que le mot "spectacle" ne rend pas justice aux prestations du groupe composé de dix musiciens et chanteurs.

«C'est un vrai party! On joue tous les grands succès des années 80, comme I Will Survivre ou Celebration; on a des supers décors et des costumes faits à la main; ce n'est pas quétaine du tout! Le public est fatigué à la fin de la soirée!»

Partout dans le monde

Les membres du Boogie Wonder Band sont en tournée constante, alternant entre spectacles et évènements haut de gamme.

«On a joué deux fois à l'anniversaire de Donald Trump, se souvient Boogie Cindy, en plus de jouer pour les 40 ans de Garou et le mariage de Vincent Damphousse. On tourne beaucoup aux États-Unis, notamment à la Nouvelles-Orléans, et même à la bourse de New York.»

L'équipe de tournée est composée de 14 personnes, 3 filles et 11 garçons. «C'est sûr qu'il faut aimer la vie de groupe. Nous sommes tous de grands amis et on joue ensemble depuis très longtemps. Et avoir des filles dans l'équipe apporte une certaine maturité, un certain équilibre», dit la musicienne en riant.

Le plus grand défi de la tournée reste sans contredit le manque de sommeil, selon Boggie Cindy. «On peut faire le party très tard. Il faut être capable de gérer ses humeurs et vivre avec le manque de sommeil. Personne ne peut se faire remplacer, il faut toujours être à 100%.»

20 ans plus tard

Alors que le groupe s'est d'abord fait connaître dans les bars, il choisit maintenant des scènes plus grandes, qui conviennent aussi mieux à l'ampleur du spectacle. Depuis 20 ans, les salles ont donc changé, mais le public aussi.

«Les spectateurs ont vieilli! Mais c'est surtout l'arrivée d'internet qui fait la différence dans notre relation avec nos fans. Aujourd'hui, on est présent sur Facebook et on essaie de répondre rapidement à tous nos fans», affirme Boogie Cindy.

Le Boogie Wonder Band montera sur la scène du Club DIX30 les 11, 12, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 21, 22 et 23 décembre.

Rens.: leclubdix30.com