Des Championnats nationaux fantastiques pour Justine Brasseur

Des Championnats nationaux fantastiques pour Justine Brasseur

La patineuse de Brossard Justine Brasseur

Crédit photo : Archives - Brossard Éclair

Justine Brasseur se souviendra longtemps des derniers Championnats nationaux de patinage artistique, présentés du 8 au 14 janvier à Vancouver. Celle qui avait subi  une triple déchirure ligamentaire l’empêchant de participer à l’édition de 2017 en couple s’y est cette fois présentée en solo junior, obtenant une 7e place inespérée.

«Je suis très fière, soulagée et heureuse, affirme la patineuse de Brossard. Je n’ai recommencé à faire des sauts qu’à la fin du mois d’août et j’ai réussi suffisamment de triple sauts à Vancouver pour participer au programme libre dans le groupe des six meilleures, après le programme court. C’est au-delà de mes attentes, moi qui était juste contente de pouvoir y participer.»

La jeune fille de 16 ans a aussi vu ses amis et collègues briller à Vancouver.

«Meghan Duhamel et Eric Radford s’entraînent à la même patinoire que moi, à Saint-Léonard, et ils ont reproduit ce qu’ils font si bien à l’entraînement. Ils sont des exemples, ils travaillent très fort sur tous les détails. Des autres ex-collègues et amis, Julianne Séguin et Charlie Bilodeau, s’en vont aux Jeux olympiques, comme les Ontariens Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro, qui s’entraînent eux aussi à Saint-Léonard. Chez les hommes, un autre collègue d’entraînement, Elladj Baldé, [4e en solo masculin] a été le coup de cœur de tous tellement il est spectaculaire. Mon ex-partenaire en couple Mathieu Ostiguy  a lui aussi bien fait avec une 5e place. Vraiment, je ne peux demander mieux», conclut celle qui a déjà repris l’entrainement avec son nouveau partenaire en couple, l’Ukrainien Mark Bardei.