Sections

La Bentley Continental Supersports 2017 se pointe à Montréal


Publié le 19 avril 2017

©Marc-André Gauthier

Bentley est une marque qui représente l’opulence à son meilleur. De grosses voitures luxueuses faites avec des matériaux d’une qualité rarement vue, et surtout, avec de gros moteurs.

Toutefois, en raison de leur poids élevé, peut-on vraiment parler de voitures sportives ?

Bentley est bien conscient de ce petit détail, c’est pourquoi elle a développé, au fil des ans, des versions « Supersports » de sa Continental. Allégées, plus puissantes, calibrées différemment, les Contiental Supersports font rêver depuis 2010. Or, si les versions 2010 et 2014 ont définitivement captivé les gens, elles ont déplu aux amateurs de véritables sportives.

Mais bon, depuis, Bentley a réalisé pas mal de progrès technique, et la nouvelle Continental en est la preuve. Imaginez alors cette nouvelle Supersports !

En visite à Montréal, nous avons pu la voir au concessionnaire Decarie Motors, qui se spécialise en véhicules anglais. Pour l’occasion, voici les quelques clichés que nous avons réalisés.

Que dire sur la voiture…

Eh bien, elle a sous le capot un W12 biturbo de 700 chevaux et 750 livres-pied de couple. Accouplé à un rouage intégral, ce moteur propulse la voiture à plus de 320 km/h et lui permet de faire le 0-100 km/h en 3,5 secondes.

Contrairement à la Supersports 2010, cette voiture a des bancs arrière, ce qui lui permet d’amener dans le plus grand des conforts 2 adultes et 2 enfants, puisque les places arrière sont relativement restreintes.

La Supersports est également plus légère que la Continental « normale » et la suspension plus sportive permet à la voiture de demeurer en piste, et ce, même lors de virages extrêmes.

On peut l’équiper de gros freins, mais bon, c’est en option. En fait, tout est optionnel sur une Bentley. Le prix en est un bel exemple : impossible de l’obtenir, puisqu’il dépend trop de ce qu’on met sur la voiture. Si l’on fouille un peu, on peut constater que le prix en dollars canadiens de la Supersport frôle les 400 000$. Avec quelques options, Dieu seul sait le trou que la Continental Supersports fera dans votre porte-monnaie.

Marc-André Gauthier