Une maison hantée… monstrueusement bien réussie!

Publié le 8 octobre 2015

Cimetière sinistre, asile de fous, repère de vampires, laboratoire inquiétant, cachot humide, salon macabre… Vous avez décidé de faire de votre nid douillet un antre sordide et terrifiant pour l’Halloween? Si les pierres tombales, les chauves-souris, les bocaux douteux et les grincements sont indispensables, ils ne suffiront pas à donner la frousse de leur vie à vos invités! Voici quelques idées pour que votre maison hantée soit réussie en diable!

•      Obstruez les fenêtres à l’aide de sacs-poubelle, et éclairez vos pièces avec des ampoules vertes, des lumières stroboscopiques et des bougies noires. Pourquoi ne pas utiliser une lumière noire et peindre des messages effrayants avec de la peinture fluorescente?

•      Procurez-vous de la glace carbonique pour créer une marmite fumante dans la cuisine. Soupe aux yeux, pommes ratatinées en forme de crâne, membres arrachés, citrouille éventrée dans laquelle grouillent des araignées… Les plateaux de service « délicieusement peu ragoûtants » sont toujours de mise!

•      N’abusez pas des sons angoissants (sinon, vos visiteurs ne seront plus surpris), mais profitez d’un calme soudain pour pousser un cri retentissant, pour détaler dans une pièce vide ou pour secouer un bocal rempli de monnaie.

•      Utilisez une machine à fumée pour réduire la visibilité, faites fondre de la cire rouge sur le dessus des bougies et laissez-la goutter comme du sang, recouvrez les meubles de draps blancs pour transformer la maison en manoir inhabité, accrochez des miroirs, suspendez des toiles d’araignées, jouez sur les ombres… Bref, soyez créatif!

Enfin, enrôlez famille et amis pour donner vie à votre décor… et surprenez les visiteurs au moment où ils s’y attendent le moins! Quel personnage effroyable incarnerez-vous?

En manchette

Des entraîneurs de grande classe

OPINION. Ce ne sont pas tous les entraîneurs qui ont mon respect. J’en ai vu des vertes et des pas mûres en trois Jeux du Québec. J’en ai entendu des pas pires aussi. Mais je dois lever mon chapeau à Marc Jussaume et à Laurie Champagne-Généreux, les entraîneurs de l’équipe féminine de volleyball de Richelieu-Yamaska.

Pas question de jouer au soccer avec une commotion cérébrale !

SÉCURITÉ. C'est la finale du soccer masculin pour l'or aux Jeux du Québec, opposant la Rive-Sud et Montréal sur le terrain synthétique du centre Claude-Robillard. Il fait 31°C, les joueurs, fatigués, se donnent à 100% depuis 45 minutes. L'intensité monte depuis que la Rive-Sud chauffe Montréal après un déficit de 2 buts. Lors d'un tackle régulier, non violent, un joueur de la Rive-Sud à bout de souffle s'écroule et ne se relève plus.

Une maison hantée… monstrueusement bien réussie!

Publié le 8 octobre 2015

Cimetière sinistre, asile de fous, repère de vampires, laboratoire inquiétant, cachot humide, salon macabre… Vous avez décidé de faire de votre nid douillet un antre sordide et terrifiant pour l’Halloween? Si les pierres tombales, les chauves-souris, les bocaux douteux et les grincements sont indispensables, ils ne suffiront pas à donner la frousse de leur vie à vos invités! Voici quelques idées pour que votre maison hantée soit réussie en diable!

•      Obstruez les fenêtres à l’aide de sacs-poubelle, et éclairez vos pièces avec des ampoules vertes, des lumières stroboscopiques et des bougies noires. Pourquoi ne pas utiliser une lumière noire et peindre des messages effrayants avec de la peinture fluorescente?

•      Procurez-vous de la glace carbonique pour créer une marmite fumante dans la cuisine. Soupe aux yeux, pommes ratatinées en forme de crâne, membres arrachés, citrouille éventrée dans laquelle grouillent des araignées… Les plateaux de service « délicieusement peu ragoûtants » sont toujours de mise!

•      N’abusez pas des sons angoissants (sinon, vos visiteurs ne seront plus surpris), mais profitez d’un calme soudain pour pousser un cri retentissant, pour détaler dans une pièce vide ou pour secouer un bocal rempli de monnaie.

•      Utilisez une machine à fumée pour réduire la visibilité, faites fondre de la cire rouge sur le dessus des bougies et laissez-la goutter comme du sang, recouvrez les meubles de draps blancs pour transformer la maison en manoir inhabité, accrochez des miroirs, suspendez des toiles d’araignées, jouez sur les ombres… Bref, soyez créatif!

Enfin, enrôlez famille et amis pour donner vie à votre décor… et surprenez les visiteurs au moment où ils s’y attendent le moins! Quel personnage effroyable incarnerez-vous?