Sections

Il poursuivra le ministère des Transports

Chute à moto sur la route 112


Publié le 31 juillet 2017

Denis Gauthier de Longueuil ne souhaite pas être tenu responsable d'un accident dont il a été victime en mai dernier à Granby. Sa chute et ses blessures ont été provoquées par la présence de quelques nids-de-poule.

©Photo: TC Media - Denis Germain

Le citoyen de Brossard qui a subi d'importantes blessures lors d'un accident de moto sur la route 112, le 4 mai dernier, à Granby, entamera des démarches judiciaires afin d'obtenir «réparation». Denis Gauthier est à peaufiner une mise en demeure qu'il enverra prochainement au ministère des Transports.

«Le dossier n'a pas avancé, mais n'a pas reculé non plus. J'attendais d'avoir tous les documents avant de réaliser une action judiciaire. J'ai parlé à un avocat, mais il ne veut pas trop se mouiller contre la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ)», explique l'homme de 62 ans, dont l'histoire avait fait les manchettes du Granby Express du 17 mai dernier.

La SAAQ paie pour des dommages corporaux, mais ne paie pas pour des dommages de perte de jouissance.

Denis Gauthier

Selon M. Gauthier, le dossier bloque quelque peu en raison d'un manque de cas de jurisprudence. «Des histoires de moto versus un nid-de-poule, il n'y en pas des tonnes. L'avocat souhaite analyser s'il y a eu d'autres causes semblables auparavant. Le MTQ s'occupe des dommages sur un véhicule, alors que la SAAQ regarde le volet des blessures», raconte-t-il.

 

Le sexagénaire indique qu'il a encore des séquelles de cette mésaventure, survenue il y a plus de deux mois. «Je n'ai pas de problème au niveau des articulations. Par contre, mes côtes me font encore mal. De plus, je ne peux pas lever un objet de plus de 40 livres», lance le motocycliste.

 

Ne pas être tenu responsable

 

Denis Gauthier ne désire pas figurer comme étant le seul responsable de cet accident et dit agir par principe. «Actuellement, je suis responsable par défaut. Dans un premier temps, je ne veux pas que mes primes soient augmentées. Il y avait plein de trous à cet endroit. Ma compagnie d'assurance a envoyé une mise en demeure au MTQ. Ce qui est clair, c'est que je n'ai pas mis un trait là-dessus», poursuit-il.

 

Selon le principal intéressé, la Ville de Granby aurait envoyé quelques jours avant l'événement, des courriels auprès du ministère des Transports afin de lui demander de colmater les nids-de-poule présents sur la route 112.

«Le dossier va suivre son cours. Je pourrais aller en petites créances et ce sera au juge à trancher. Je ne veux pas un montant d'argent exorbitant, juste de ne pas être jugé responsable», juge Denis Gauthier.

Des travaux réalisés par le MTQ

 

Joint par TC Media, la porte-parole du ministère des Transports pour la direction de l'Estrie, Nomba Danielle, confirme que des travaux ont été réalisés sur la route 112. «L'intervention en question a eu lieu le 12 juillet dernier. Nos équipes se sont afférées à colmater des nids-de-poule entre la route 137 et la rue Martin. Ces travaux étaient prévus dans l'échéancier 2017-2019 du ministère des Transports», explique Mme Danielle.