Les éducatrices de la région manifestent contre les coupes

Publié le 28 janvier 2016

Des éducatrices ont manifesté au centre-ville de Montréal ce matin.

©Photo TC Media - archives

Pour la sixième fois depuis la mi-décembre, les CPE de la Montérégie, de Montréal et de Laval ont manifesté ce matin. Les éducatrices ont brandi leurs pancartes devant les bureaux de Philippe Couillard, au centre-ville de Montréal.

Reprenant l’imagerie du film La Guerre des Tuques, les manifestants, portant tuques et macarons, feront comprendre haut et fort que « L’austérité… c’pas une raison pour nous achever! , peut-on lire dans le communiqué du Regroupement des CPE de la Montérégie.

D’ailleurs, cette semaine, de nombreux CPE ont pavoisé leurs services de garde de centaines de tuques aux noms des enfants dont ils prennent soin.

La mobilisation est de plus en plus importante, des sympathisants à la cause des CPE se font de plus en plus nombreux. De Longueuil à Roxton Pond, de Rimouski à Gatineau, parents et employés sortent bruyamment et affichent leur grande inquiétude face à l’entêtement du gouvernement Couillard de vouloir couper les vivres aux CPE.

Les nouvelles coupures imminentes et la refonte du financement font craindre le pire pour l’avenir des CPE du Québec.

En manchette

Incendie suspect sur la rue Alfred

Une maison de la rue Alfred a été la proie d'un incendie considéré comme suspect au courant de la nuit. Les enquêteurs se rendent présentement sur place.

9 M$ pour maintenir l'état des écoles du territoire

RÉNOVATIONS. Les écoles de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) pourront être rafraîchies cet été grâce au financement de 9,2 M$ de la part du ministère de l'Éducation, annoncé le 6 mai. En tout, 50,4 M$ seront investis pour les écoles de la Montérégie.

Les éducatrices de la région manifestent contre les coupes

Publié le 28 janvier 2016

Des éducatrices ont manifesté au centre-ville de Montréal ce matin.

©Photo TC Media - archives


Pour la sixième fois depuis la mi-décembre, les CPE de la Montérégie, de Montréal et de Laval ont manifesté ce matin. Les éducatrices ont brandi leurs pancartes devant les bureaux de Philippe Couillard, au centre-ville de Montréal.

Reprenant l’imagerie du film La Guerre des Tuques, les manifestants, portant tuques et macarons, feront comprendre haut et fort que « L’austérité… c’pas une raison pour nous achever! , peut-on lire dans le communiqué du Regroupement des CPE de la Montérégie.

D’ailleurs, cette semaine, de nombreux CPE ont pavoisé leurs services de garde de centaines de tuques aux noms des enfants dont ils prennent soin.

La mobilisation est de plus en plus importante, des sympathisants à la cause des CPE se font de plus en plus nombreux. De Longueuil à Roxton Pond, de Rimouski à Gatineau, parents et employés sortent bruyamment et affichent leur grande inquiétude face à l’entêtement du gouvernement Couillard de vouloir couper les vivres aux CPE.

Les nouvelles coupures imminentes et la refonte du financement font craindre le pire pour l’avenir des CPE du Québec.