Le budget pour les entreprises en 5 mesures

Prisca Benoit redaction_quebec@tc.tc Publié le 18 mars 2016

Le ministre des Finances du Québec Carlos Leitao a présenté un deuxième budget équilibré depuis l'arrivée au pouvoir du Parti libéral du Québec.

©PC

BUDGET. Le nouveau budget 2016-2017 du ministre des Finances, Carlos Leitao, prévoit plusieurs mesures pour relancer l'économie québécoise. En voici cinq à surveiller.

1. Accent mis sur l'innovation

Le budget 2016-2017 tient notamment à favoriser le développement et la commercialisation d'innovation en sol québécois. Pour ce faire, une nouvelle mesure fiscale a été créée, la déduction pour les sociétés innovantes. Avec celle-ci, les entreprises qui développent une invention brevetée au Québec pourront bénéficier d'un crédit d'impôt à leur commercialisation avantageux, passant de 11,8% à 4% pour les revenus attribuables à ce brevet. Québec vise ainsi à favoriser la rétention des propriétés intellectuelles dans la province.

2. Soutien pour les PME

Les petites et moyennes entreprises québécoises verront leur fardeau fiscal allégé avec différentes enveloppes pour les soutenir, un montant qui atteint plus de 280M$ pour les cinq prochaines années. Les entreprises à la masse salariale de 1M$ ou moins bénéficieront notamment d'un allègement de leur cotisation au Fonds des services de santé. Un appui financier de 32,5M$ sur trois ans vise quant à lui à soutenir l'exportation de ces entreprises en matière d'innovation. Finalement, les nouvelles normes pour favoriser les transferts des entreprises familiales, d'abord prévues pour le 1er janvier 2017, entreront en vigueur dès maintenant.

3. Tarif d'électricité avantageux

Le budget du ministre Leitao prévoit un rabais sur l'électricité pour les entreprises des secteurs manufacturiers et de la transformation des ressources naturelles. Les entreprises détentrices d'un tarif de grande puissance pourront voir 40% de leur projet d'investissement supporté par le gouvernement. En investissant dans des projets de réduction de gaz à effet de serre, l'aide s'élève jusqu'à 50%. Cette mesure vise à favoriser l'investissement des grandes entreprises en sol québécois.

4. Les technologies de l'information pour les entreprises

Le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place d'une nouvelle Stratégie numérique, sensée remettre la province sur la carte en terme d'économie numérique. Cette stratégie s'articule autour de mesures financières incitatives pour les entreprises, notamment des crédits d'impôt bonifiés pour les premières entreprises à emboîter le pas. Les PME auront-elles aussi un crédit d'impôt ciblé pour faciliter leur migration vers le numérique. Le gouvernement veut également relancer le programme Québec branché, pour donner accès au numérique à toutes les régions du Québec. La ministre de l'Économie, Dominique Anglade, annoncera dans les prochaines semaines les grandes lignes de sa stratégie.

5. Les secteurs de l'aérospatiale et des sciences de la santé bonifiés

Dans sa vision de favoriser une économie du savoir, le gouvernement du Québec a choisi d'investir dans deux secteurs qu'ils jugent particulièrement intéressants: l'aérospatiale et les sciences de la vie. Après avoir participé à la hauteur de 1 milliard de dollars US dans la Série C de Bombardier, le budget Leitao poursuit sa lancée avec l'annonce d'une nouvelle Stratégie québécoise de l'aérospatiale. Une enveloppe de 70M$ en crédits budgétaires est prévue. Du côté des sciences de la vie, après la mise en place d'un groupe de travail sur le sujet en 2015-2016, Québec alloue 33,8M$ sur cinq ans pour favoriser certaines mesures, comme la réalisation de projets d’études cliniques précoces et Soutien à l’Institut de recherches cliniques de Montréal.

En manchette

Les prouesses de Gonsalves ont aidé à envoyer un québécois à Rio

HALTÉROPHILIE. Lors des Championnats panaméricains d'haltérophilie, tenus du 5 au 12 juin à Carthagène, en Colombie, il était prévisible que l'équipe féminine canadienne réussisse à obtenir une place pour les Jeux olympiques de Rio et que ce billet irait à la meilleure haltérophile au Canada, Marie-Ève Beauchemin-Nadeau, du club Fortius de Brossard. Ce fut fait, sans surprise.

Le budget pour les entreprises en 5 mesures

Prisca Benoit redaction_quebec@tc.tc Publié le 18 mars 2016

Le ministre des Finances du Québec Carlos Leitao a présenté un deuxième budget équilibré depuis l'arrivée au pouvoir du Parti libéral du Québec.

©PC


BUDGET. Le nouveau budget 2016-2017 du ministre des Finances, Carlos Leitao, prévoit plusieurs mesures pour relancer l'économie québécoise. En voici cinq à surveiller.

1. Accent mis sur l'innovation

Le budget 2016-2017 tient notamment à favoriser le développement et la commercialisation d'innovation en sol québécois. Pour ce faire, une nouvelle mesure fiscale a été créée, la déduction pour les sociétés innovantes. Avec celle-ci, les entreprises qui développent une invention brevetée au Québec pourront bénéficier d'un crédit d'impôt à leur commercialisation avantageux, passant de 11,8% à 4% pour les revenus attribuables à ce brevet. Québec vise ainsi à favoriser la rétention des propriétés intellectuelles dans la province.

2. Soutien pour les PME

Les petites et moyennes entreprises québécoises verront leur fardeau fiscal allégé avec différentes enveloppes pour les soutenir, un montant qui atteint plus de 280M$ pour les cinq prochaines années. Les entreprises à la masse salariale de 1M$ ou moins bénéficieront notamment d'un allègement de leur cotisation au Fonds des services de santé. Un appui financier de 32,5M$ sur trois ans vise quant à lui à soutenir l'exportation de ces entreprises en matière d'innovation. Finalement, les nouvelles normes pour favoriser les transferts des entreprises familiales, d'abord prévues pour le 1er janvier 2017, entreront en vigueur dès maintenant.

3. Tarif d'électricité avantageux

Le budget du ministre Leitao prévoit un rabais sur l'électricité pour les entreprises des secteurs manufacturiers et de la transformation des ressources naturelles. Les entreprises détentrices d'un tarif de grande puissance pourront voir 40% de leur projet d'investissement supporté par le gouvernement. En investissant dans des projets de réduction de gaz à effet de serre, l'aide s'élève jusqu'à 50%. Cette mesure vise à favoriser l'investissement des grandes entreprises en sol québécois.

4. Les technologies de l'information pour les entreprises

Le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place d'une nouvelle Stratégie numérique, sensée remettre la province sur la carte en terme d'économie numérique. Cette stratégie s'articule autour de mesures financières incitatives pour les entreprises, notamment des crédits d'impôt bonifiés pour les premières entreprises à emboîter le pas. Les PME auront-elles aussi un crédit d'impôt ciblé pour faciliter leur migration vers le numérique. Le gouvernement veut également relancer le programme Québec branché, pour donner accès au numérique à toutes les régions du Québec. La ministre de l'Économie, Dominique Anglade, annoncera dans les prochaines semaines les grandes lignes de sa stratégie.

5. Les secteurs de l'aérospatiale et des sciences de la santé bonifiés

Dans sa vision de favoriser une économie du savoir, le gouvernement du Québec a choisi d'investir dans deux secteurs qu'ils jugent particulièrement intéressants: l'aérospatiale et les sciences de la vie. Après avoir participé à la hauteur de 1 milliard de dollars US dans la Série C de Bombardier, le budget Leitao poursuit sa lancée avec l'annonce d'une nouvelle Stratégie québécoise de l'aérospatiale. Une enveloppe de 70M$ en crédits budgétaires est prévue. Du côté des sciences de la vie, après la mise en place d'un groupe de travail sur le sujet en 2015-2016, Québec alloue 33,8M$ sur cinq ans pour favoriser certaines mesures, comme la réalisation de projets d’études cliniques précoces et Soutien à l’Institut de recherches cliniques de Montréal.