Les concessionnaires s'opposent aux boutiques automobiles au DIX30

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 14 janvier 2016

Les concessionnaires du boul. Taschereau s'opposent à l'implantation de boutiques automobiles au Quartier DIX30, les coûts de tels magasins étant moins élevés.

©TC Media - Robert Côté

Les concessionnaires automobiles de Brossard s'opposent toujours au règlement autorisant les boutiques automobiles au Quartier DIX30, même si un amendement permettra aussi leur installation sur le boul. Taschereau.

Les boutiques automobiles sont de petits magasins avec peu de véhicules sur place; elles présentent plutôt des véhicules qui sont entreposés ailleurs. Cet automne, Brossard s'apprêtait à permettre ce genre de boutiques au Quartier DIX30 mais s'est butée à l'opposition des concessionnaires du boul. Taschereau.

Le 8 décembre, la Ville a adopté un règlement de zonage modifié, qui prévoit désormais que ces boutiques puissent aussi être implantées sur le boul. Taschereau. Le maire Paul Leduc a présenté ce règlement comme étant le fruit d'une entente avec les concessionnaires.

«On s’est entendu pour que le projet passe comme il passe aujourd’hui», a-t-il indiqué.

Or, il n'en est rien, selon les informations recueillies par le Brossard Éclair. Des représentants des concessionnaires automobiles ont déposé une demande de registre à la Ville pour demander un éventuel référendum pour s'opposer au règlement.

Fait à noter, la demande ne concerne que le changement de zonage qui permettrait l'implantation de boutiques automobile dans le secteur du DIX30. Les boutiques pourraient donc, en théorie, voir le jour sur le boul. Taschereau.

Des millions investis

Le Brossard Éclair a tenté à plusieurs reprises de parler avec les représentants des concessionnaires, sans succès.

«Nous comprenons la frustration des concessionnaires du boul. Taschereau, car ils ont investi des millions de dollars dans leur concession, indique le porte-parole de la Corporation des concessionnaires automobiles de Montréal, Tamar Kantarjian. Les 30 concessionnaires ont des employés qui ont des familles. Un tel projet pourrait leur nuire.»

Les opposants au projet devront recueillir 56 signatures d'électeurs inscrits dans la zone concernée, soit celle qui se trouve de part et d'autre du boul. Leduc, entre le Complexe sportif Bell et les bretelles d'accès à l'autoroute 10 Est. Ils pourront signer le registre entre 9h et 19h30 le 20 janvier, à l'hôtel de ville.

Le premier projet de règlement prévoyait un maximum de trois boutiques automobiles au DIX30. Le nouveau prévoit un maximum de deux au DIX30 et deux autres sur le boul. Taschereau.

Avec la collaboration de JC Gagnon.

Les concessionnaires s'opposent aux boutiques automobiles au DIX30

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 14 janvier 2016

Les concessionnaires du boul. Taschereau s'opposent à l'implantation de boutiques automobiles au Quartier DIX30, les coûts de tels magasins étant moins élevés.

©TC Media - Robert Côté


Les concessionnaires automobiles de Brossard s'opposent toujours au règlement autorisant les boutiques automobiles au Quartier DIX30, même si un amendement permettra aussi leur installation sur le boul. Taschereau.

Les boutiques automobiles sont de petits magasins avec peu de véhicules sur place; elles présentent plutôt des véhicules qui sont entreposés ailleurs. Cet automne, Brossard s'apprêtait à permettre ce genre de boutiques au Quartier DIX30 mais s'est butée à l'opposition des concessionnaires du boul. Taschereau.

Le 8 décembre, la Ville a adopté un règlement de zonage modifié, qui prévoit désormais que ces boutiques puissent aussi être implantées sur le boul. Taschereau. Le maire Paul Leduc a présenté ce règlement comme étant le fruit d'une entente avec les concessionnaires.

«On s’est entendu pour que le projet passe comme il passe aujourd’hui», a-t-il indiqué.

Or, il n'en est rien, selon les informations recueillies par le Brossard Éclair. Des représentants des concessionnaires automobiles ont déposé une demande de registre à la Ville pour demander un éventuel référendum pour s'opposer au règlement.

Fait à noter, la demande ne concerne que le changement de zonage qui permettrait l'implantation de boutiques automobile dans le secteur du DIX30. Les boutiques pourraient donc, en théorie, voir le jour sur le boul. Taschereau.

Des millions investis

Le Brossard Éclair a tenté à plusieurs reprises de parler avec les représentants des concessionnaires, sans succès.

«Nous comprenons la frustration des concessionnaires du boul. Taschereau, car ils ont investi des millions de dollars dans leur concession, indique le porte-parole de la Corporation des concessionnaires automobiles de Montréal, Tamar Kantarjian. Les 30 concessionnaires ont des employés qui ont des familles. Un tel projet pourrait leur nuire.»

Les opposants au projet devront recueillir 56 signatures d'électeurs inscrits dans la zone concernée, soit celle qui se trouve de part et d'autre du boul. Leduc, entre le Complexe sportif Bell et les bretelles d'accès à l'autoroute 10 Est. Ils pourront signer le registre entre 9h et 19h30 le 20 janvier, à l'hôtel de ville.

Le premier projet de règlement prévoyait un maximum de trois boutiques automobiles au DIX30. Le nouveau prévoit un maximum de deux au DIX30 et deux autres sur le boul. Taschereau.

Avec la collaboration de JC Gagnon.