Sections

Il est désormais possible de louer un BIXI avec sa carte Opus


Publié le 6 juillet 2017

©TC Media - Andréanne Chevalier

Il est maintenant possible de louer un vélo BIXI avec sa carte Opus dans toutes les stations du réseau de vélo en libre-service.

«Montréal devient la première ville d’Amérique du Nord à instaurer un tel système de paiement, liant les transports en commun au vélo partage», a déclaré le responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, Aref Salem, au moment de l’annonce jeudi.

Tous les usagers du transport en commun qui utilisent la carte Opus peuvent désormais effectuer des allers simples en vélo BIXI en louant celui-ci à l’une des bornes des 540 stations de vélo-partage. Ils doivent au préalable s’inscrire sur le site web de BIXI et associer une carte de crédit à leur compte. Au moment de louer un vélo BIXI, ils obtiendront un code de déverrouillage en présentant leur carte Opus devant le lecteur sans contact.

Cette mesure fait suite à un projet-pilote effectué l’an dernier dans 15 stations BIXI.

«L’achat d’un aller simple est un premier pas, a souligné la présidente du conseil d’administration de BIXI Montréal, Marie Elaine Farley. La technologie sans contact pourra rendre possible d’autres innovations.»

Cette avancée permettra à BIXI d’aller chercher plus de clientèle, a ajouté Mme Farley. «Ça permettra aussi de faciliter la vie des gens. Il faut rendre ça facile», a-t-elle poursuivi.

Le président de la Société de transport de Montréal (STM), Philippe Schnobb, a évoqué que ce nouveau mode de paiement permettra de voyager «de façon spontanée» et qu’il «ouvre la porte aux clients qui n’ont pas de carte de crédit, comme les enfants». Les parents pourraient ainsi lier une carte de crédit à la carte Opus de leur enfant.

Une avancée «formidable», mais encore du travail à faire

«C’est absolument formidable d’augmenter l’accessibilité de cette façon, a fait remarquer le porte-parole de la Coalition Vélo Montréal, Daniel Lambert. C’est un système fantastique. On voit l’engagement de la Ville.»

M. Lambert a quand même profité de l’occasion pour nuancer le fait que, malgré cette avancée, la Coalition estime qu’il y a encore beaucoup à faire pour le vélo à Montréal. «Il n’y a que 10% des pistes cyclables qui sont protégées. Il faut en offrir plus.»

Le conseiller responsable du dossier vélo à la Ville de Montréal, Marc-André Gadoury, a souligné à ce sujet qu’il avait annoncé, le mois dernier, la création d’une piste cyclable unidirectionnelle protégée sur le boulevard Rosemont. «On met en place les meilleures pratiques», a-t-il insisté.

La météo n’a pas affecté BIXI

Malgré la météo peu clémente des dernières semaines, BIXI a connu une augmentation de location pour les premiers mois de 2017. Le service compte ainsi 8,5% plus de déplacements, 35% plus de nouveaux clients et 10,8% plus d’achats en date du 30 juin dernier.

Sociétés de transport touchées

Les cartes Opus valides de la STM, du Réseau de transport métropolitain (RTM), du Réseau de transport de la Capitale (RTC, à Québec), de la Société de transport de Lévis, du Réseau de transport de Longueuil (RTL) et de la Société de transport de Laval (STL) sont désormais utilisables aux bornes BIXI.