Investissement de plus de 70 000$ pour l’acquisition d’une partie du bois de Brossard


Publié le 8 juin 2017

L'acquisition de cette partie du bois de Brossard permet d'assurer la protection à perpétuité d'une forêt de grande valeur écologique, soutiennent les partenaires.

©Photo: TC Media - Denis Germain

La Ville de Brossard, le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) annoncent un investissement de 71 535$ pour l’acquisition d’une propriété de 6,21 hectares située au cœur du bois de Brossard.

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la Trame verte et bleue du Grand Montréal, a été financé à parts égales entre le ministère, la CMM et la Ville.

«La CMM s'est engagée à protéger 17% de son territoire et ce projet contribue à cet objectif, a fait savoir son président et le maire de Montréal Denis Coderre. Voilà un investissement qui, j'en suis sûr, fera la fierté des citoyens de Brossard, mais aussi de l'ensemble des citoyens de la région métropolitaine de Montréal.»

L'acquisition de cette partie du bois de Brossard permet d'assurer la protection à perpétuité d'une forêt de grande valeur écologique, soutiennent les partenaires.

«Brossard souhaite devenir une ville de référence dans le domaine de la conservation des milieux naturels au Québec, a précisé le maire Paul Leduc. Cette approche dépasse les exigences des gouvernements et nous sommes très fiers d'être précurseurs en la matière.»

Le site acquis est composé d'une tourbière et représente un noyau de biodiversité unique à Brossard, abritant une grande diversité d'espèces végétales et animales. On y retrouve des espèces vulnérables ou menacées comme le lys du Canada, des plants de Matteuccie fougère-à-l'autruche et l'hirondelle rustique.

«La protection de cet espace au sein duquel la biodiversité est unique est une bonne nouvelle pour tous les citoyens de La Pinière et des environs, a expliqué le député Gaétan Barrette. En s'engageant ainsi en faveur de la protection de notre environnement, le gouvernement offre à la population un site naturel magnifique.»

Accessibilité des milieux naturels protégés

Cette annonce fait suite aux ententes conclues entre le gouvernement du Québec et la CMM afin d'appuyer la mise en œuvre du Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) qui prévoit le déploiement de la Trame verte et bleue du Grand Montréal. Axée sur la protection de l'environnement, la mise en place de la Trame permettra aux citoyens et aux visiteurs de profiter des milieux naturels protégés. Ceux-ci seront accessibles et se multiplieront à l'échelle du Grand Montréal, créant ainsi un vaste réseau d'espaces verts et bleus.

L'acquisition de ces milieux naturels d'une superficie 6,21 hectares s'ajoute aux aires déjà protégées par la municipalité et Nature-Action Québec à l'intérieur du bois, totalisant maintenant 525 hectares.