Sections

Un premier Fab Lab inauguré sur la Rive-Sud

Bibliothèque Georgette-Lepage


Publié le 10 avril 2017

Le ministre de la Culture et des Communications Luc Fortin, la directrice Suzanne Payette, le maire de Brossard Paul Leduc et le député de La Pinière Gaétan Barrette lors de l’inauguration du Fab Lab.

©Photo: TC Media - Jean Laramée

TECHNOLOGIES. Un nouveau laboratoire de fabrication (Fab Lab), le premier dans une bibliothèque publique au Québec, a été inauguré lundi à la Bibliothèque Georgette-Lepage. Ce laboratoire de 400 m3 est dédié à la créativité numérique et donne accès aux citoyens à des outils technologiques.  

Une partie des équipements du Fab Lab Brossard.
Photo: TC Media - Jean Laramée

Trois imprimantes et un numériseur 3D, une brodeuse numérique, une machine de découpe au laser, une de papier et carton et une de vinyle, une fraiseuse à commande numérique, des ordinateurs portables ainsi que des outils traditionnels sont maintenant à la portée de tous les citoyens de Brossard.

Levier de créativité

L’objectif premier du Fab Lab Brossard, affilié au réseau international des Fab Labs issu du Massachusetts Institute of Technology (MIT), est de permettre aux usagers de réaliser des projets de création variés. L’espace est désormais accessible gratuitement pour les résidents de Brossard. Les non-résidents peuvent y accéder en s’abonnant à la bibliothèque au coût de 75$.

Pour la directrice de la bibliothèque, Suzanne Payette, le Fab Lab s’inscrit dans la mission renouvelée de la bibliothèque moderne.

«C’est un lieu qui favorise la collaboration, stimule l’innovation et inspire les créateurs», précise-t-elle.

«Favoriser l’éclosion du génie de demain»

En plus d’avoir accès à de la technologie à la fine pointe, les citoyens auront l’occasion de participer à des ateliers d’initiation pour l’utilisation des équipements ainsi que des formations de niveaux plus avancés. De plus, les citoyens pourront aussi prendre part à des ateliers de création qui proposent de découvrir différentes techniques de conception et de fabrication.

Deux animateurs seront d’ailleurs sur place pendant les heures d’ouverture, soit du mercredi au vendredi de 13h à 21h ainsi que les samedi et dimanche de 12h à 17h. Ils accompagneront les utilisateurs dans leurs découvertes et dans l’apprentissage des fonctionnalités des divers équipements. Il sera aussi possible pour les usagers d’explorer l’espace librement et d’utiliser les tutoriels mis à leur disposition. Les usagers auront aussi le choix d’utiliser leurs propres matériaux – bois, acrylique, plastique corrugué, vinyle, carton, fil à coudre – ou d’en acheter sur place.

Avec ce projet de 325 000$, qui comprend notamment une contribution du ministère de la Culture et des Communications de 125 000$ issue du Plan numérique, Brossard souhaitait «rendre accessibles au plus grand nombre les nouvelles technologies et favoriser l’éclosion du génie de demain», selon le maire Paul Leduc.

«La Bibliothèque de Brossard est un modèle incontournable de bibliothéconomie, ajoute le maire. Cette dernière a en effet su se renouveler au fil des années pour répondre aux besoins des usagers et leur proposer des outils technologiques novateurs.»

Qu’est-ce qu’un Fab Lab?

Contraction de l’anglais «fabrication laboratory», un Fab Lab est un espace de création et de fabrication où l’on retrouve des machines à commandes numériques, des ordinateurs équipés de divers logiciels, des composantes électroniques et du matériel pour réaliser des projets. Il s’adresse à tous les types d’usagers: l’inventeur, l’artiste, l’étudiant, l’entrepreneur, le bricoleur, l’artisan ou le curieux. La caractéristique principale d’un Fab Lab est son ouverture. Il constitue un espace de rencontre et de création collaborative.