Le programme de familiarisation au transport collectif s'étend à deux autres commissions scolaires

Réseau de transport de Longueuil


Publié le 10 mars 2017

Ce programme a pour objectif de permettre un accès gratuit au service régulier du RTL aux élèves à besoins particuliers en dehors des périodes de pointe.

©Photo: TC Media – Archives

Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) a révélé aujourd'hui la conclusion d'un partenariat avec les commissions scolaires Riverside et des Patriotes pour la mise en place d'un programme de familiarisation au transport collectif des élèves présentant des besoins particuliers.

Ce programme, offert depuis 2014 aux élèves de la commission scolaire Marie-Victorin, a pour objectif de permettre un accès gratuit au service régulier du RTL aux élèves à besoins particuliers, en dehors des périodes de pointe. Un guide d’utilisation et des formations ont été conçus afin de permettre aux enseignants d’accompagner leurs élèves dans leur première expérience d’utilisation du transport collectif.

Conçu pour développer au maximum l’autonomie des jeunes clients, ce programme offre la possibilité de répondre aux besoins de transport croissants de ces élèves tout en misant sur une solution de déplacement plus souple que le transport adapté.

«Nous sommes fiers de ce programme et surtout de constater sa popularité auprès des commissions scolaires, a affirmé la présidente du conseil d’administration du RTL, Colette Éthier. Les intervenants qui se prévalent de ce service sont unanimes; ces expériences, qui misent sur l’autonomie, sont un succès!»

«Nos élèves auront maintenant l’occasion d’expérimenter et de se familiariser, en toute sécurité, avec le transport en commun, a mentionné le président de la Commission scolaire Riverside, Dan Lamoureux. Les déplacements en autobus amèneront les jeunes vers une plus grande autonomie dans leur quotidien.»

«En plus de favoriser l’autonomie de ces jeunes, ce programme offre de précieux avantages, comme celui d’améliorer l’estime que ces jeunes ont d’eux-mêmes, a souligné la présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin, Carole Lavallée. Cette entente regroupe les énergies et efforts de nombreux partenaires, ce qui nous permet de faire de grandes choses pour les élèves en difficulté. C’est un petit pas pour nos organisations, mais un grand pas pour les jeunes en classe d’adaptation et surtout, pour leur intégration sociale. C’est aussi ça, la réussite scolaire!»