Marcelle rappelle des tampons démaquillants

Publié le 8 mars 2016

Le présent rappel vise ce produit qui a été vendu par la compagnie Marcelle.

©photo gracieuseté - Santé Canada

Marcelle a émis un avis de rappel concernant plus de 20 000 tampons démaquillants pour les yeux express vendus depuis décembre dernier et qui peuvent être contaminés par des moisissures.

 

Le présent rappel vise les tampons démaquillants pour les yeux express. Les produits sont vendus en pot cylindrique en plastique muni d'un sceau de sécurité contenant 80 unités non-tissés et imbibés de lotion démaquillante.

Les produits rappelés possèdent les codes UPC suivants (au dos de l’emballage) : 059599673521 et 056599679424.

Le présent rappel vise les numéros de lots (information imprimée à l'encre noire en dessous du pot) : (L)15J1394; (L)15K1394 et (L)15L1394.

Suite à des analyses de contrôle effectuées par le Groupe Marcelle, les tampons démaquillants pour les yeux express ont révélés que les tampons pouvaient être contaminés par des moisissures.

Aucun incident ni aucune blessure n'ont été signalés à Santé Canada ou à Groupe Marcelle relativement à l'utilisation de ces tampons démaquillants pour les yeux.

Groupe Marcelle a vendu et distribué 23 050 unités de ce produit au Canada. Les produits rappelés ont été vendus du 9 décembre 2015 au 16 février 2016.

Pour obtenir de plus amples renseignements, les consommateurs peuvent composer le numéro sans frais 1-800-387-7710, envoyer un courriel ou visiter le site web du Groupe Marcelle.

 

En manchette

Projet Symbiocité suspendu: décret d’urgence pour la rainette

FAUNE. Le projet domiciliaire Symbiocité menace la viabilité à long terme de la rainette faux-grillon à La Prairie, jugée nécessaire pour le rétablissement de l’espèce en Montérégie, affirme le biologiste Mark Dionne, du service canadien de la faune. Présentant les grandes lignes d’un décret d’urgence adopté par Ottawa et qui entrera en vigueur le 17 juillet, le biologiste conclut que le projet domiciliaire du Bois de la Commune est une menace imminente pour la survie de l’espèce parce qu’il est localisé au cœur de la métapopulation de la minuscule grenouille de 2,5 cm, présente à différents endroits en Montérégie, dont Brossard et Longueuil.

La police démantèle un réseau de vol de véhicules lourds

Un réseau criminel qui aurait volé plus d'une centaine de véhicules et de remorques depuis 2015 a été démantelé la semaine dernière par le Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL). Deux suspects sont toujours recherchés.

Marcelle rappelle des tampons démaquillants

Publié le 8 mars 2016

Le présent rappel vise ce produit qui a été vendu par la compagnie Marcelle.

©photo gracieuseté - Santé Canada


Marcelle a émis un avis de rappel concernant plus de 20 000 tampons démaquillants pour les yeux express vendus depuis décembre dernier et qui peuvent être contaminés par des moisissures.

 

Le présent rappel vise les tampons démaquillants pour les yeux express. Les produits sont vendus en pot cylindrique en plastique muni d'un sceau de sécurité contenant 80 unités non-tissés et imbibés de lotion démaquillante.

Les produits rappelés possèdent les codes UPC suivants (au dos de l’emballage) : 059599673521 et 056599679424.

Le présent rappel vise les numéros de lots (information imprimée à l'encre noire en dessous du pot) : (L)15J1394; (L)15K1394 et (L)15L1394.

Suite à des analyses de contrôle effectuées par le Groupe Marcelle, les tampons démaquillants pour les yeux express ont révélés que les tampons pouvaient être contaminés par des moisissures.

Aucun incident ni aucune blessure n'ont été signalés à Santé Canada ou à Groupe Marcelle relativement à l'utilisation de ces tampons démaquillants pour les yeux.

Groupe Marcelle a vendu et distribué 23 050 unités de ce produit au Canada. Les produits rappelés ont été vendus du 9 décembre 2015 au 16 février 2016.

Pour obtenir de plus amples renseignements, les consommateurs peuvent composer le numéro sans frais 1-800-387-7710, envoyer un courriel ou visiter le site web du Groupe Marcelle.