Le sirop d'érable pourrait protéger contre la maladie d'Alzheimer

La Presse Canadienne redaction@tc.tc Publié le 15 mars 2016

Le sirop d'érable aurait un effet protecteur face à des problèmes neurodégénératifs comme la maladie d'Alzheimer, démontrent deux nouvelles études présentées lors d'un congrès de la Société chimique américaine.

La première étude a été menée à l'Université de Toronto par le docteur Donald Weaver. Son équipe a constaté qu'un extrait de sirop d'érable pourrait empêcher deux protéines retrouvées dans le cerveau de s'agglomérer pour former les plaques qui caractérisent la maladie d'Alzheimer.

L'autre étude est l'oeuvre du docteur Navindra P. Seeram, de l'Université du Rhode Island. Les chercheurs ont constaté qu'un extrait de sirop d'érable pur semble protéger les cellules microgliales du cerveau chez les souris. Une diminution de l'efficacité de ces cellules a été associée à la maladie d'Alzheimer et à d'autres problèmes neurologiques.

Ce n'est pas la première fois que des études témoignent des bienfaits possibles du sirop d'érable sur la santé, mais les chercheurs préviennent qu'il s'agit pour l'instant de conclusions préliminaires qui devront être validées par d'autres études.

En manchette

La Rive-Sud perd son titre de championne par 70 points

RÉSULTATS. La Rive-Sud n'est plus la région championne de l'athlétisme aux Jeux du Québec. Elle a perdu son titre par à peine 70,5 points sur plus de 8000 en jeu, aux mains de la puissante machine du Lac St-Louis que la Rive Sud avait détrônée aux Jeux de 2014 après 9 titres consécutifs.

La Rive-Sud sacrée championne par points et par médailles

RÉSULTATS. Jeux de grandes premières pour la Rive-Sud à la Finale de Montréal. Non seulement la région a été celle qui a récolté le plus de médailles de cette 51e Finale des Jeux du Québec, 99, soit 4 de plus que la Capitale-Nationale et 8 de plus que Lac St-Louis, elle a aussi remporté le titre de championne au classement des points avec 276,5, devant la Capitale-Nationale (237) et Lac St-Louis (213).

Le sirop d'érable pourrait protéger contre la maladie d'Alzheimer

La Presse Canadienne redaction@tc.tc Publié le 15 mars 2016

Le sirop d'érable aurait un effet protecteur face à des problèmes neurodégénératifs comme la maladie d'Alzheimer, démontrent deux nouvelles études présentées lors d'un congrès de la Société chimique américaine.

La première étude a été menée à l'Université de Toronto par le docteur Donald Weaver. Son équipe a constaté qu'un extrait de sirop d'érable pourrait empêcher deux protéines retrouvées dans le cerveau de s'agglomérer pour former les plaques qui caractérisent la maladie d'Alzheimer.

L'autre étude est l'oeuvre du docteur Navindra P. Seeram, de l'Université du Rhode Island. Les chercheurs ont constaté qu'un extrait de sirop d'érable pur semble protéger les cellules microgliales du cerveau chez les souris. Une diminution de l'efficacité de ces cellules a été associée à la maladie d'Alzheimer et à d'autres problèmes neurologiques.

Ce n'est pas la première fois que des études témoignent des bienfaits possibles du sirop d'érable sur la santé, mais les chercheurs préviennent qu'il s'agit pour l'instant de conclusions préliminaires qui devront être validées par d'autres études.