90% des cas de cancer au Canada touche les 50 ans et plus

La Presse Canadienne redaction@tc.tc Publié le 15 mars 2016

Près de 90 pour cent des cancers qui ont été diagnostiqués au pays en 2013 ont touché des Canadiens âgés de plus de 50 ans.

©Photo: deposit photos

Près de 90 pour cent des cancers qui ont été diagnostiqués au pays en 2013 ont touché des Canadiens âgés de plus de 50 ans, révèle Statistique Canada.

Avec plus précisément 88 pour cent de l'ensemble des diagnostics, ce groupe d'âge est clairement aux premières loges lorsque l'on parle de cancer. Les Canadiens âgés de 25 à 49 ans suivent avec 10,7 pour cent des cas. Les 25 ans et moins ont été touchés par 1,3 pour cent des diagnostics.

En tout, ce sont 180 000 nouveaux cas de cancer qui ont été identifiés au Canada en 2013.

Le cancer du poumon est demeuré le plus commun, représentant 13,5 pour cent de l'ensemble des cas. Les cancers du sein (13 pour cent), du côlon et du rectum (12,2 pour cent), de la prostate (10,9 pour cent) et de la vessie (5,3 pour cent) ont suivi.

De manière plus spécifique, le cancer du testicule était le plus courant chez les hommes de moins de 25 ans avec 15,6 pour cent des cas. Chez les hommes de 25 à 49 ans, le cancer du côlon et du rectum était le plus répandu avec 11,7 pour cent des diagnostics. Leurs aînés de 50 ans et plus ont été particulièrement touchés par le cancer de la prostate (23 pour cent).

Chez les femmes, le cancer de la thyroïde était le plus répandu chez les moins de 25 ans (14,8 pour cent). Le cancer du sein a ensuite raflé le sinistre titre de cancer le plus commun chez les femmes de plus de 25 ans, avec 33,9 pour cent des cas chez les 25 à 49 ans et 25,3 pour cent des diagnostics chez les 50 ans et plus.

90% des cas de cancer au Canada touche les 50 ans et plus

La Presse Canadienne redaction@tc.tc Publié le 15 mars 2016

Près de 90 pour cent des cancers qui ont été diagnostiqués au pays en 2013 ont touché des Canadiens âgés de plus de 50 ans.

©Photo: deposit photos


Près de 90 pour cent des cancers qui ont été diagnostiqués au pays en 2013 ont touché des Canadiens âgés de plus de 50 ans, révèle Statistique Canada.

Avec plus précisément 88 pour cent de l'ensemble des diagnostics, ce groupe d'âge est clairement aux premières loges lorsque l'on parle de cancer. Les Canadiens âgés de 25 à 49 ans suivent avec 10,7 pour cent des cas. Les 25 ans et moins ont été touchés par 1,3 pour cent des diagnostics.

En tout, ce sont 180 000 nouveaux cas de cancer qui ont été identifiés au Canada en 2013.

Le cancer du poumon est demeuré le plus commun, représentant 13,5 pour cent de l'ensemble des cas. Les cancers du sein (13 pour cent), du côlon et du rectum (12,2 pour cent), de la prostate (10,9 pour cent) et de la vessie (5,3 pour cent) ont suivi.

De manière plus spécifique, le cancer du testicule était le plus courant chez les hommes de moins de 25 ans avec 15,6 pour cent des cas. Chez les hommes de 25 à 49 ans, le cancer du côlon et du rectum était le plus répandu avec 11,7 pour cent des diagnostics. Leurs aînés de 50 ans et plus ont été particulièrement touchés par le cancer de la prostate (23 pour cent).

Chez les femmes, le cancer de la thyroïde était le plus répandu chez les moins de 25 ans (14,8 pour cent). Le cancer du sein a ensuite raflé le sinistre titre de cancer le plus commun chez les femmes de plus de 25 ans, avec 33,9 pour cent des cas chez les 25 à 49 ans et 25,3 pour cent des diagnostics chez les 50 ans et plus.