Plus de peur que de mal

Des élèves de l’école secondaire Antoine-Brossard, à Brossard, ont eu la frousse lorsqu’un appel à la bombe a provoqué l’évacuation complète de l’étab